Agents généraux d’assurance : un métier encore largement masculin

Agents généraux d’assurance : un métier encore largement masculin
Laetitia Duarte Congrès national des agents généraux d'assurance du 16 mars 2018 organisé par agéa.

Agéa a publié ses chiffres 2018 sur la profession des agents généraux d’assurances. Parmi les différentes informations, on peut voir que que le métier ne comporte encore que très peu de femmes.

 

11 758 : c'est le nombre d'agents généraux d’assurance en France. Ce sont les chiffres sur la profession des agents généraux d'assurances fin 2018 publiés par la Fédération nationale des syndicats d'agents généraux (Agea). Mais avec seulement 17 % de femmes, le métier reste encore largement masculin, même si l’on note une certaine augmentation d’année en année (15 % en 2017).

A lire aussi : Agents généraux : où sont les femmes ?

Côté chiffre d’affaires moyen d’une agence, il se situe à 317 527 euros fin 2018. Un CA qui peut fluctuer selon la structure juridique des agences. Aux alentours de 250 000 euros pour les agences individuelles, 600 000 euros pour les associations et 750 000 euros en moyenne pour les sociétés de capitaux.

A lire aussi : Les demandes de l'ACPR auprès de l'Orias en hausse

Avec 50 ans d’âge moyen, l’agent général possède 14 ans d’ancienneté moyenne dans la profession. Question répartition des agents par tranche d’ancienneté, 12% d’entre eux ont entre 15 et 20 ans d’ancienneté,  un pourcentage égal à ceux possédant - de 2 ans d’expérience. 20 % ont entre 5 ans et 10 ans d’ancienneté, tandis que 25% ont plus de 20 ans d’expérience.

Les chiffres d'Agéa :

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Agents généraux d’assurance : un métier encore largement masculin

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié