Solvabilité 2 : comment la France compte faire plier Bruxelles

Solvabilité 2 : comment la France compte faire plier Bruxelles

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Soutenue par une coalition de pays alliés et par les eurodéputés, la France entend « peser de tout son poids » dans la révision de la directive Solvabilité 2 afin de lever les freins sur l’investissement en actions.

« Nous allons revoir la directive Solvabilité 2 » : au dixième dîner international de l’assurance jeudi dernier, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a acté devant la profession toute entière sa volonté de peser dans le débat européen. Une première révision de la directive, entrée en vigueur en janvier 2016, doit être soumise par la Commission européenne à l’approbation du Conseil et du Parlement européen d’ici la fin de l’année. L’occasion pour la France de repartir à l’offensive afin d’alléger certaines contraintes prudentielles qu’elle considère contraires à l’objectif de financement de l’économie.

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Frais de santé et prévoyance.

1001 VIES HABITAT

22 janvier

92 - NANTERRE

Prestations d'assurances.

SPL Occitanie Events

22 janvier

34 - PEROLS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Solvabilité 2 : comment la France compte faire plier Bruxelles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié