[Femmes dirigeantes] Marie Soyer Content (Alptis) : «Beaucoup de femmes s’autocensurent encore»

[Femmes dirigeantes] Marie Soyer Content (Alptis) : «Beaucoup de femmes s’autocensurent encore»
Marie Soyer Content, directrice générale du courtier Alptis © ALPTIS-CE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Un nouvel article dans notre série consacrée aux femmes qui ont fissuré le fameux plafond de verre dans l’assurance. Marie Soyer Content vient d’être nommée directrice générale du courtier Alptis. Portrait.

C’est une profession largement féminisée, à en croire les statistiques d’Intermedius, le think tank du syndicat Planète CSCA. Pourtant, peu de femmes dirigent aujourd’hui des cabinets de courtage. Elles sont quelques-unes seulement à avoir percé le fameux « plafond de verre ». Parmi elles, Marie Soyer Content qui vient de prendre la direction générale du groupe Alptis.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction

Société Immobilière des Chemins de Fer

27 juillet

75 - ICF HABITAT

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES POUR LA DESIGNATION D'UN CABINET DE COMMISSAI...

Association St François d'Assise ASFA

27 juillet

974 - ST DENIS

Assurance responsabilité drone

Ville de Lille

27 juillet

59 - Lille

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

[Femmes dirigeantes] Marie Soyer Content (Alptis) : «Beaucoup de femmes s’autocensurent encore»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié