Contribution des assureurs santé : la réponse du Ctip aux ministres

Contribution des assureurs santé : la réponse du Ctip aux ministres
Djamel Souami, président du Ctip

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Les institutions de prévoyance sont prêtes à faire un effort financier pour participer aux dépenses générées par la crise sanitaire. Et cela alors que la facture sera lourde pour ces spécialistes de la couverture santé et prévoyance des entreprises

Les ministres de  la Santé, Olivier Véran, et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avaient écrit le 5 juin dernier aux principales fédérations des assureurs santé complémentaires pour leur demander de mettre la main à la poche. Au regard de la baisse des dépenses de ville pendant le confinement, il était demandé au Ctip, à la FFA et à la Mutualité française de contribuer aux dépenses prises en charge à 100% par l’assurance maladie ainsi qu’au financement des mesures de soutien aux professionnels de santé.

Une possible refacturation

Dans un courrier du 15 juin que l’Argus de l’assurance a pu consulter, le Centre technique des institutions de prévoyance ne ferme pas la porte à cette demande.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

Générale Services Assurance Montpellier

Chargé de clientèle assurance d'entreprises H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Création d'un Organisme Foncier Solidaire à Mayotte.

Etablissement Public Foncier et Aménagement de Mayotte Deal

12 juillet

976 - EPFA DE MAYOTTE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Contribution des assureurs santé : la réponse du Ctip aux ministres

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié