Coronavirus : le groupe Pro BTP se mobilise pour soutenir le secteur de la construction

Coronavirus : le groupe Pro BTP se mobilise pour soutenir le secteur de la construction

Le groupe de protection sociale avait déjà mis en place diverses aides à destination de ses adhérents dans le BTP et la construction, mais vient d’en annoncer une autre pour ceux – nombreux – en situation de chômage partiel.

Le BTP fait partie des secteurs d’activité les plus exposés à la pandémie du coronavirus Covid-19 en cours, nombre de chantiers étant à l’arrêt.

Le groupe de protection sociale Pro BTP a mis en place un premier éventail de mesures de soutien à ses entreprises adhérentes et salariés, dans la lignée des préconisations du centre technique des institutions de prévoyance (CTip) et de la Fédération française de l’assurance (FFA). Elles comprennent notamment la suppression du délai de carence en prévoyance pour les arrêts de travail en lien avec le Covid-19 ainsi que le report du paiement des cotisations santé, prévoyance et retraite (jusqu'à trois mois).

Il vient toutefois d’officialiser une autre mesure de soutien, plus massive, à destination des salariés en situation de chômage partiel. Pro BTP annonce ainsi qu’ils bénéficient du maintien de leurs garanties santé et prévoyance sans qu’eux ni leur employeur n’aient à payer de cotisation. Cette mesure s’appliquera rétroactivement sur le mois de mars et est prévue – pour l’heure – jusqu'à fin avril. Une mesure qui rappelle celle annoncée par quatre autres groupes de protection sociale (Audiens, Klesia, Malakoff Humanis et l'Ocirp) pour la branche des hôtels, cafés et restaurants (HCR).

Le coût estimé de cette mesure pour le groupe de protection sociale est de 110 millions d’euros, estimation faite sur l’ensemble des prestations desdits salariés en prenant en compte l’évolution des dépenses. Pro BTP confirme que ce montant sera pris en charge par les fonds propres du groupe.

Sur l’année 2018, BTP Prévoyance (entité combinante de la Sgaps BTP) affichait un chiffre d’affaires de 2,69 milliards d’euros en santé et prévoyance, avec des fonds propres estimés à 3,25 milliards d’euros.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances 2021/2024.

Ville de St-Nabord

25 octobre

88 - ST NABORD

Assurance Prévoyance Statutaire.

Ville de Panazol

25 octobre

87 - PANAZOL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : le groupe Pro BTP se mobilise pour soutenir le secteur de la construction

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié