[DOSSIER] Résultats 2018 : les chiffres des groupes de [...] 1/12

Résultats 2018 : AG2R La Mondiale Matmut profite de sa diversification

Résultats 2018 : AG2R La Mondiale Matmut profite de sa diversification
André Renaudin (à gauche), directeur général d’AG2R La Mondiale Matmut, et Nicolas Gomart, directeur général délégué.

La multiplicité des activités est un facteur d’équilibre pour le groupe nouvellement constitué, alors qu’il perd du terrain sur certains de ses principaux métiers.

Le nouveau groupe AG2R La Mondiale Matmut aurait-il décidé de cultiver le big is beautiful ? La création effective de la société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) AG2R La Mondiale Matmut, qui chapeaute la Sgaps (société de groupe assurantiel de protection sociale) AG2R La Mondiale et la Sgam Matmut La Mondiale, ne date que du 1er janvier 2019. Mais les deux partenaires ont tout de même choisi de présenter des comptes 2018 « agrégés » du nouveau groupe – agrégation faite dans les normes 2018 de chacun, IFRS pour la Sgam AG2R La Mondiale et françaises pour la Sgam Groupe Matmut.

« Pilotage difficile »

Une opération qui lui permet de frôler la barre des 12 Md€ de chiffre d’affaires (hors retraite complémentaire pour ce qui concerne le périmètre d’AG2R La Mondiale). Avec un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires de l’ensemble (6,2 Md€, en hausse de 0,4 % par rapport à l’exercice précédent), l’assurance vie est le premier métier du groupe. Cette faible progression cache deux tendances opposées entre l’épargne – en hausse de 21 %, à 4,38 Md€ – et la retraite supplémentaire, qui plonge de 29 %, à 1,8 Md€. Une situation contrastée qui a amené André Renaudin, directeur général du groupe, à évoquer une « année à pilotage difficile ».

La bonne performance en épargne s’explique par plusieurs facteurs, d’une part la hausse de l’épargne « grand public » grâce à une opération commerciale de Matmut et, d’autre part, une forte progression sur le segment patrimonial en France comme au Luxembourg du côté de La Mondiale. Autre motif de satisfaction pour le nouveau groupe, un taux d’unités de compte supérieur d’un tiers à celui du marché : 37 % pour les cotisations d’AG2R La Mondiale, contre 28,2 % en moyenne selon les statistiques de la Fédération française de l’assurance (FFA). Quant à la retraite supplémentaire, elle est pénalisée par la perte de deux grosses affaires qui ne se sont pas reproduites après une année 2017 marquée par de nombreux éléments exceptionnels (transfert de l’institution de prévoyance Valmy, entre autres).

Grand écart

Au chapitre de la prévoyance et de la santé, qui apparaît comme la deuxième activité du groupe avec 3,9 Md€ (- 0,4 % par rapport à 2017), l’état des lieux fait apparaître le même contraste, avec une activité prévoyance en progression de + 3,2 %, à 1,53 Md€, et la complémentaire santé en recul de 2,6 %, à 2,36 Md€. Et sur cette dernière, c’est un autre grand écart qui se dessine entre les deux composantes du groupe. Du côté de Matmut, la santé est en croissance de 8 %, grâce à l’extension à l’échelle nationale de la diffusion des offres de la mutuelle Ociane, qui était jusqu’alors cantonnée à l’Aquitaine. « On fait mentir ceux qui disaient que ce secteur serait sinistré avec l’ANI », a affirmé Nicolas Gomart, directeur général délégué du groupe.

Chez AG2R La Mondiale, c’est la mutuelle de tête, Viasanté, qui paie la facture d’une croissance menée tambour battant. « Viasanté a absorbé une vingtaine de mutuelles ces cinq ou six dernières années et refait ses gammes. C’est un travail énorme qui peut rendre le développement difficile », a indiqué M. Renaudin, signalant aussi une « érosion » liée à l’ANI de 2013. Du coup, la santé individuelle recule, pour l’ensemble du groupe, de 1,5%, à 860 M€. En collective, le périmètre AG2R La Mondiale pâtit aussi avec un effet retard de la censure des clauses de désignation par le Conseil constitutionnel en 2013. Un certain nombre de petites entreprises quittent désormais les ex-tenants des désignations, comme l’institution de prévoyance AG2R Prévoyance pour changer d’opérateur, ce qui se traduit par un recul de 3,3 %.

Du côté de la prévoyance, la croissance est notamment imputable à l’entrée de Mutlog et Mutlog Garanties dans le périmètre de la Sgam Matmut et à une hausse de cotisations sur une branche importante. De quoi compenser le recul de la dépendance, qui affiche une baisse de 5,4 %. « Le marché n’a pas été dynamisé par l’attente », a commenté M. Renaudin, rappelant que cette attente avait duré une douzaine d’années, depuis que Nicolas Sarkozy avait promis, en 2007, la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale…

Seule l’activité dommages de Matmut affiche un tableau plus homogène, avec une progression de 3,3 %, à 1,75 Md€. Portée par un double effet de hausse du portefeuille de contrats et d’augmentations tarifaires, l’auto progresse de 3,6 %, à 1,08 Md€, tandis que l’habitation est quasiment stable (+ 0,1 %, à 436 M€).

Des fondamentaux solides :

  • 11,9 Md€ Le chiffre d’affaires.(11,7 Md€ sur le même périmètre en 2017)
  • 370 M€ Le résultat net part du groupe (393 M€ à périmètre comparable en 2017)
  • 8,07 Md€ Les fonds propres (7,61 Md€ en 2017)
  • 220 % La marge de solvabilité

 

Synergies

Ce bilan pour le moins contrasté de l’exercice 2018 a au moins le mérite de donner raison aux partisans de la diversification des activités. Pour passer à la vitesse supérieure et dégager des synergies, le groupe mobilise maintenant ses réseaux de distribution sur le multiéquipement de ses clients. Objectif, devenir l’assureur de référence des seniors, ainsi que le premier de l’économie sociale à proposer une approche globale aux TNS et TPE / PME. Avec 18 millions d’assurés, 500 000 entreprises et 120 branches, le champ potentiel est très large, ce qui ne rend pas l’essai plus facile à transformer.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Chargé d'études Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

EPF Ile de France

24 février

75 - EPF ILE DE FRANCE

Marché d assurances de l établissement public Campus Condorcet.

Campus Condorcet

23 février

93 - CAMPUS CONDORCET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2018 : AG2R La Mondiale Matmut profite de sa diversification

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié