Santé au travail : QVT en progression, mais engagement des salariés en baisse

Santé au travail : QVT en progression, mais engagement des salariés en baisse

La dixième édition du baromètre santé et qualité de vie au travail (QVT) mené par le groupe de protection sociale Malakoff Médéric souligne de réguliers progrès concernant la qualité de vie au travail au sein des entreprises françaises, mais d’autres problématiques émergent en parallèle.

Malakoff Médéric mène depuis désormais une décennie différentes études sur la santé et le bien-être au travail, une démarche matérialisée en 2017 par la création du « Comptoir MM de la nouvelle entreprise ». Le groupe de protection sociale célèbre cette année la dixième édition de son baromètre santé et qualité de vie au travail (QVT)* et profite de cette date-anniversaire pour faire le point sur les grandes tendances observées lors de la dernière décennie.

Un travail moins pénible, des salariés plus précautionneux

Côté positif : le baromètre souligne une certaine amélioration de la qualité de vie au travail, jugée satisfaisante ou très satisfaisante par 73% de l’échantillon (79% des cadres, 74% des employés, 70% des ouvriers…), 60% de ce dernier estimant par ailleurs se sentir mieux dans son travail qu’il y a dix ans (pour celles et ceux qui étaient déjà en activité à l’époque). Une amélioration rendue possible par une baisse de la pénibilité du travail (- 6 points à 48%), même si elle reste limitée quand on s’arrête aux seuls ouvriers (80% de pénibilité affichée).

Deux autres indicateurs sont correctement orientés : les salariés sont plus soucieux de leur santé (74% disent faire les efforts nécessaires, +9 points par rapport à 2009), que ce soit vis-à-vis de l’activité physique, de l’équilibre alimentaire ou encore du sommeil – un salarié sur deux reste toutefois concerné par des troubles. Aussi, 73% des salariés interrogés se disent confiants vis-à-vis de leur situation professionnelle, un indicateur en hausse de 9 points par rapport à 2012.

Un engagement pour l'entreprise qui s'effrite

Mais la décennie écoulée, si elle dénote une progression plutôt soutenue de la qualité de vie au travail au sein des entreprises françaises, a fait émerger de nouvelles problématiques. L’équilibre vie personnelle vs. vie professionnelle est de plus en plus difficile à trouver (35% des salariés le soulignent, contre 27% en 2009), que ce soit pour les cadres (40%) ou les ouvriers (32%). Parmi les trois principales pistes d’amélioration soulevées par les salariés, figure nettement en tête la souplesse des horaires, suivie de la réduction du temps de travail et le télétravail.

Si la pression psychologique soulignée a diminué ces dix dernières années, cette baisse n’est que de quatre points… et cet indicateur reste prégnant : 68% des salariés jugent leur travail nerveusement fatigant, taux commun à tous les statuts d’emploi. Si le manque de reconnaissance reste stable (autour de 40%), le manque d’autonomie progresse. Surtout, la part des salariés se disant « très engagés dans leur travail » a dévissé de douze points en une décennie, tombant à 29%. À noter : 29%, c’est aussi la proportion de l’échantillon ayant positivement répondu à l’item « Je ne suis pas malade, mais j’ai envie de prendre un arrêt maladie », un taux en hausse de onze points

* Méthodologie : étude Sociovision-Ifop avec Malakoff Médéric menée auprès de 3 500 salariés du secteur privé, avec un focus sur les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Île-de-France, Occitanie et Pays de la Loire.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché assurance complémentaire santé et decès.

MSA Grand Sud

27 mars

11 - NARBONNE

Relance du Marché de services d'assurance pour lot 5 Assurance des risques cyber dé...

Collectivité de St Martin

27 mars

971 - COLLECTIVITE DE ST MARTIN

Prestations d assistance et de conseils juridiques à la mise à jour annuelle du pro...

ACHAT - Achats Centraux, Hôteliers, Alimentaires et Technologiques

27 mars

94 - LE KREMLIN BICETRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Santé au travail : QVT en progression, mais engagement des salariés en baisse

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié