Hoverboards, segways, trottinettes : l’Association Prévention Routière et Allianz sensibilisent les Français

Hoverboards, segways, trottinettes : l’Association Prévention Routière et Allianz sensibilisent les Français

Plus d’un Français sur deux se dit prêt à utiliser ces nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI). Mais les règles de partage de la route ne sont pas claires pour tous.

Branchés, écologiques, rapides et pratiques, les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) font aujourd’hui partie du décor. Déjà disponibles en location libre-service à Paris, cette expansion amène aujourd’hui l’Etat à réfléchir à la réglementation. Dans ce contexte, l’association Prévention Routière et Allianz France organisent "Electromouv’", une série d’événements pour initier et conseiller les Français à leur usage (à Paris, Bordeaux et Lyon).

Vers un usage régulier

L’enquête réalisée par l’association Prévention Routière et Allianz France révèle que 9 Français sur 10 ont déjà entendu parler ou vu des nouveaux véhicules électriques. Le phénomène prend de l’ampleur : un tiers des Français ont déjà testé ces véhicules, plus d’un sur dix les utilise de façon régulière ou occasionnelle et 57% envisagent de se servir de l'un de ces engins électriques à l'avenir.

Pourquoi un tel succès ? Les Français les décrivent comme des véhicules innovants, ludiques, rapides et écologiques. Les plus connus d’entre eux sont les trottinettes électriques (83%), les hoverboards (82%) et les gyropodes (66%). Un succès fondé sur la grande souplesse d’utilisation de ces véhicules qui répond aux besoins actuels de nombreux Français en matière de déplacement. Que l’on souhaite les utiliser pour les loisirs ou pour les déplacements quotidiens, ils apparaissent comme une solution à la congestion des villes, permettent une utilisation multimodale, ne polluent pas et s’emportent partout.

Des risques pour la sécurité

Malgré leur généralisation, la sécurité et la réglementation de ces engins restent une inquiétude pour les Français. Interrogés sur les espaces de circulation qui pourraient leur convenir, ils privilégient les voies cyclables (74%) et les trottoirs (39%), alors que les utilisateurs de ces nouveaux véhicules électriques revendiquent des espaces de circulation beaucoup plus variés, incluant la chaussée ou les chemins en terre. Lors d’entretiens, les utilisateurs conscients de leur rapidité de déplacement, ont largement évoqué les risques qu’ils encourent en circulant sur certaines routes ou aux carrefours. Ils pointent également les risques liés à la détérioration des chaussées et des trottoirs qui peuvent générer des chutes voire des blessures graves. De même, les Français ne sont pas forcément tous conscients de l’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile (RC). C’est donc dans l’intention de les sensibiliser à ces enjeux que l’Association Prévention Routière et Allianz France iront à leur rencontre.

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire Sinistre H/F

Postuler

AON

Directeur de Clientèle Affinitaire (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Cyber Risks.

EDF SA chez EDF Assurances

17 janvier

92 - EDF SA

Recouvrement à l'amiable et judiciaire des dettes des locataires partis

Kremlin-Bicêtre Habitat

17 janvier

94 - KREMLIN BICETRE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Hoverboards, segways, trottinettes : l’Association Prévention Routière et Allianz sensibilisent les Français

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié