KOFAX : Fluidifier les process grâce à l’automatisation intelligente

KOFAX : Fluidifier les process grâce à l’automatisation intelligente

En digitalisant les process et en les automatisant de façon intelligente, la plateforme Kofax améliore l’efficacité des assureurs dans les moments clés de la relation client, notamment lors de la souscription et de la gestion des sinistres. Né aux Etats-Unis, le n°1 de la dématérialisation des documents* est aujourd’hui plébiscité par les acteurs de l’assurance en France et en Europe. Explications avec Grégory Katz, Responsable commercial assurance Kofax.

Comment Kofax a-t-il su s’imposer auprès des assureurs européens ?

Tout simplement parce que notre plateforme permet de digitaliser et d’automatiser des process complexes et chronophages pour les assureurs. En tant qu’éditeur de logiciel, nous nous sommes spécialisés dans l’automatisation intelligente et adressons tous les secteurs d’activité. Mais les assureurs sont particulièrement appétents pour nos solutions car c’est un secteur qui génère et qui utilise de nombreux documents, à la fois structurés (constat amiable, relevé de situation, avenant…) et non-structurés (emails et tout document avec du texte libre…). Rationnaliser le traitement de ces documents hétérogènes et les analyser en temps réel pour en faire des données exploitables est un vrai de gain de temps pour tous.

En quoi les assureurs sont-ils séduits par les solutions que vous apportez ?

La digitalisation du parcours client offerte par notre plateforme améliore grandement l’expérience des assurés : ils peuvent déclarer un sinistre, transmettre des pièces ou ajouter un bénéficiaire, en « libre-service » et 24h/24, avec transmission en temps réel à l’assureur, sans se déplacer. Ils peuvent aussi commencer une démarche sur leur smartphone et la finir sur leur ordinateur, à eux de choisir leur canal. Et dans le cas d’un avenant, le système ne demande que les pièces nécessaires pour compléter le dossier. Bien sûr, cela accélère le traitement des demandes mais la plus grande valeur ajoutée de Kofax est de procéder dans le même temps, et de façon automatique, au contrôle de la validité et de la cohérence des justificatifs transmis : carte d’identité, preuve de domicile, carte grise... Le système extrait et vérifie les informations clefs de tous les documents  et détecte immédiatement les pièces d’identité falsifiées. L’assureur peut ainsi adresser les défis liés à la conformité et respecter ses obligations relatives à la lutte contre le blanchiment. C’est cette complétude qui plaît le plus aux assureurs : capture cognitive, digitalisation des documents, contrôle et vérification, signature électronique… Kofax est une solution tout-en-un unique à ce jour sur le marché.

Vous parlez d’une mise en œuvre en quelques semaines. Comment est-ce possible ?

Nous sommes un des leaders européens sur la RPA (Automatisation robotisée des processus), ce qui nous permet d’interagir avec n’importe quel système, qu’il soit chez l’assureur ou externalisé. Concrètement, nous venons donc greffer notre plateforme sur les infrastructures existantes, comme les ERP. Pour les assureurs qui ont déjà investi dans des solutions de signature électronique par exemple, nous procédons à leur intégration, puis nous les complétons avec les briques complémentaires choisies, ce qui permet d’offrir au final une interface unique aux utilisateurs. Nous pouvons aussi connecter notre solution directement sur les applis mobiles des assureurs. Et pour ceux qui sont moins avancés en termes de digitalisation du parcours client, la mise en œuvre intégrale de notre plateforme ne prend pas plus de quelques semaines en effet. De façon partielle ou totale, Kofax permet donc d’automatiser de bout en bout l’ensemble des process, en livrant une prestation sur mesure.

Quels sont les principaux cas d’usages plébiscités par les assureurs ?

Le premier cas d’usage est l’automatisation intelligente du parcours de souscription, avec la réception de documents hétérogènes, leur vérification et leur digitalisation. Le système peut vérifier l’exhaustivité du dossier en demandant des pièces complémentaires, par exemple s’il s’agit d’un résident étranger. Un autre cas d’usage est la mise à disposition en libre-service de processus de back-office habituellement chronophages pour les assureurs comme les constats ou les relevés d’information. On peut également citer l’amélioration de l’efficacité dans le traitement des sinistres : affecter automatiquement les pièces reçues au bon sinistre et au bon assuré permet de réduire les erreurs humaines et réoriente les équipes sur des tâches à valeur ajoutée. Enfin, le fait de pouvoir traiter digitalement tous types de demandes fréquentes comme les changements d’adresse, les renouvellements de police, les avenants et même les rapports d’enquête médicale représente un vrai gain de temps pour les assureurs. Sur ce dernier élément, et d’après plusieurs de ses clients européens, Kofax permet d’économiser jusqu’à 80% sur la durée de traitement des rapports médicaux.

Pour en savoir plus sur l’automatisation au service de l’assurance, vous pourrez assister à l’atelier thématique de Kofax qui aura lieu au salon Tekplace de l’assurance le 30 septembre ! 

* n°1 du classement IDC dans la catégorie « capture intelligente », Kofax possède 33% de parts de marché mondial dans la dématérialisation des documents.

Contenu proposé par Kofax.

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Réalisation d'une étude relative à l'enjeu du territoire intelligent et de la donné...

DGE Direction Générale des Entreprises

29 octobre

94 - IVRY SUR SEINE

Marché de prestations de services d'assurances

Ville de Coubron

29 octobre

93 - COUBRON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

KOFAX : Fluidifier les process grâce à l’automatisation intelligente

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié