L’ACPR s’inquiète de la faible rentabilité des assureurs

L’ACPR s’inquiète de la faible rentabilité des assureurs
© Laetitia DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le superviseur estime que la dégradation de la rentabilité du secteur, particulièrement marquée en dommages, est « préoccupante ».

 

L’assurance française a résisté à la crise. En témoigne le ratio de solvabilité moyen, de 242%, affiché à fin 2020. Un ratio qui s’est « stabilisé à la hausse au cours du premier semestre 2021 », a souligné l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) lors de la présentation des chiffres du marché français 2020.

Le superviseur s’alarme toutefois de « la faible rentabilité » des assureurs qui « dans un contexte de taux bas persistants, reste préoccupante », a martelé son secrétaire général Dominique Laboureix.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

L’ACPR s’inquiète de la faible rentabilité des assureurs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié