Analyse de risques : les dirigeants de PME privilégient assureurs et courtiers

Analyse de risques : les dirigeants de PME privilégient assureurs et courtiers

Une étude menée par Opinionway pour QBE auprès des PME et ETI montre que ces derniers considèrent, pour plus de la moitié, que les assureurs et les courtiers sont plus légitimes pour le conseil en gestion de crise.

La deuxième étude OpinionWay pour QBE France sur la gestion des risques des PME et ETI françaises (menée auprès de 300 dirigeants d'entreprises) met en évidence que les dirigeants identifient à 62% les assureurs et les courtiers en assurances parmi les acteurs les plus légitimes en matière de conseil en gestion de risques. Ces derniers se positionnent devant les avocats (58%) et l’inspection du travail (57%).

Les entreprises attendent des acteurs de l’assurance qu’ils les aident à analyser les risques les plus probables (76%), les accompagnent dans la mise en place de processus efficaces de gestion des risques (71%) et proposent des offres sur-mesure (66%).

L’enjeu majeur de la gestion des risques  

Sur les 300 dirigeants interrogés, l’étude note une certaine prise de conscience des ces derniers sur le sujet de la gestion des risques (78% contre 65% en 2018). Malgré tout, les PME et ETI françaises peinent à mettre en œuvre des mesures concrètes de prévention, si bien que 75% d’entre elles reconnaissent ne pas maîtriser totalement leurs risques.

Parmi les entreprises, 43% citent la gestion des risques comme étant l’un des principaux éléments sur lesquels repose leur compétitivité, à égalité avec le positionnement prix et juste derrière la stratégie commerciale (59%) et l’innovation/R&D (45%). L’émergence de cette tendance intervient, alors même que le niveau de risque perçu n’a pas augmenté par rapport à l’an dernier (73%).

Pour autant, la maîtrise de ces risques reste très partielle, le frein principal : le manque de temps ou de ressources (52%).

Plus de la moitié des entreprises (51%) pensent que la gestion des risques doit se faire au quotidien, et 49 % d’entre elles estiment que tous les employés devraient être impliqués et formés.

Les risques identifiés

Cette année encore les risques humains sont ceux les plus identifiés par les PME et ETI françaises (78%), et notamment les risques liés au recrutement puisque 44% des dirigeants estiment qu’ils ont augmenté au cours des 12 derniers mois.

Les risques matériels sont, eux, en forte augmentation par rapport à l’an dernier puisque plus de la moitié des entreprises (51%) y font face. Il en ressort notamment les risques naturels qui ont augmenté de 9 points, du fait probablement d’une année 2018 marquée par de nombreuses intempéries.

Le nouveau risque du CYBER

L’arrivée du RGPD a permis de mettre en lumière les dangers liés à la violation des données personnelles, et 66% des répondants estiment qu’ils ont été sensibilisés à ce risque au moment de la mise en place de cette nouvelle réglementation européenne.  Pour autant, 38% des entreprises n’ont encore rien mis en œuvre pour se prémunir contre ce risque. De plus, sur les 62% de PME et ETI déclarant avoir mis en œuvre des moyens de prévention, il s’agit pour la plupart de ressources internes (75%), et seules 1/3 ont réalisé une évaluation de leur vulnérabilité.

>> A lire aussi : Le cyber, première menace pour l'assurance

« L’augmentation des risques matériels et l’émergence de nouveaux risques comme le risque cyber montrent que les PME et ETI font face à des problématiques de plus en plus diverses. En effet, aujourd’hui elles se sont fortement internationalisées, et doivent donc faire face aux mêmes risques que les grandes entreprises, comme par exemple ceux liés aux aléas climatiques » déclare Renaud de Pressigny, directeur général de QBE France.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion des contrats d'assurances de Quevilly Habitat

Quevilly Habitat

13 novembre

76 - Le Grand-Quevilly

Assurances de la Communauté de Communes du Pays des Sources 2020-2023..

Communauté de communes Pays des Sources la Château

13 novembre

60 - RESSONS SUR MATZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Analyse de risques : les dirigeants de PME privilégient assureurs et courtiers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié