Analyse de risques : les dirigeants de PME privilégient assureurs et courtiers

Une étude menée par Opinionway pour QBE auprès des PME et ETI montre que ces derniers considèrent, pour plus de la moitié, que les assureurs et les courtiers sont plus légitimes pour le conseil en gestion de crise.

Partager
Analyse de risques : les dirigeants de PME privilégient assureurs et courtiers

La deuxième étude OpinionWay pour QBE France sur la gestion des risques des PME et ETI françaises (menée auprès de 300 dirigeants d'entreprises) met en évidence que les dirigeants identifient à 62% les assureurs et les courtiers en assurances parmi les acteurs les plus légitimes en matière de conseil en gestion de risques. Ces derniers se positionnent devant les avocats (58%) et l’inspection du travail (57%).

Les entreprises attendent des acteurs de l’assurance qu’ils les aident à analyser les risques les plus probables (76%), les accompagnent dans la mise en place de processus efficaces de gestion des risques (71%) et proposent des offres sur-mesure (66%).

L’enjeu majeur de la gestion des risques

Sur les 300 dirigeants interrogés, l’étude note une certaine prise de conscience des ces derniers sur le sujet de la gestion des risques (78% contre 65% en 2018). Malgré tout, les PME et ETI françaises peinent à mettre en œuvre des mesures concrètes de prévention, si bien que 75% d’entre elles reconnaissent ne pas maîtriser totalement leurs risques.

Parmi les entreprises, 43% citent la gestion des risques comme étant l’un des principaux éléments sur lesquels repose leur compétitivité, à égalité avec le positionnement prix et juste derrière la stratégie commerciale (59%) et l’innovation/R&D (45%). L’émergence de cette tendance intervient, alors même que le niveau de risque perçu n’a pas augmenté par rapport à l’an dernier (73%).

Pour autant, la maîtrise de ces risques reste très partielle, le frein principal : le manque de temps ou de ressources (52%).

Plus de la moitié des entreprises (51%) pensent que la gestion des risques doit se faire au quotidien, et 49 % d’entre elles estiment que tous les employés devraient être impliqués et formés.

Les risques identifiés

Cette année encore les risques humains sont ceux les plus identifiés par les PME et ETI françaises (78%), et notamment les risques liés au recrutement puisque 44% des dirigeants estiment qu’ils ont augmenté au cours des 12 derniers mois.

Les risques matériels sont, eux, en forte augmentation par rapport à l’an dernier puisque plus de la moitié des entreprises (51%) y font face. Il en ressort notamment les risques naturels qui ont augmenté de 9 points, du fait probablement d’une année 2018 marquée par de nombreuses intempéries.

Le nouveau risque du CYBER

L’arrivée du RGPD a permis de mettre en lumière les dangers liés à la violation des données personnelles, et 66% des répondants estiment qu’ils ont été sensibilisés à ce risque au moment de la mise en place de cette nouvelle réglementation européenne. Pour autant, 38% des entreprises n’ont encore rien mis en œuvre pour se prémunir contre ce risque. De plus, sur les 62% de PME et ETI déclarant avoir mis en œuvre des moyens de prévention, il s’agit pour la plupart de ressources internes (75%), et seules 1/3 ont réalisé une évaluation de leur vulnérabilité.

>> A lire aussi : Le cyber, première menace pour l'assurance

« L’augmentation des risques matériels et l’émergence de nouveaux risques comme le risque cyber montrent que les PME et ETI font face à des problématiques de plus en plus diverses. En effet, aujourd’hui elles se sont fortement internationalisées, et doivent donc faire face aux mêmes risques que les grandes entreprises, comme par exemple ceux liés aux aléas climatiques » déclare Renaud de Pressigny, directeur général de QBE France.

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Planète CSCA

Président

Yves Pellicier, Maif 2022

Yves Pellicier, Maif 2022

Maif

Président

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

BCA EXPERTISE

Expert en automobile (H/F)

BCA EXPERTISE - 30/11/2022 - CDI - RIS ORANGIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

45 - Orléans

Assurances TRC, DO et CNR pour les travaux de démolition/reconstruction de la dalle de La Source

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS