Les complémentaires santé répondent à Emmanuel Macron

Les complémentaires santé répondent à Emmanuel Macron
Bernard Spitz, président de la FFA, Pierre Mie, président du Ctip et Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, en 2017 à Reavie. Les complémentaires santé ont décidé de prendre des engagements de modération tarifaire des contrats de base pour répondre aux demandes d'Emmanuel Macron.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Convoqué mardi dernier par le président de la République, les assureurs complémentaires santé avaient jusqu’à la fin de semaine pour faire des propositions en faveur du pouvoir d’achat. Leurs mesures concernent les hausses de tarif 2019 et la réforme du RAC 0. Mais cet épisode est visiblement très mal vécu par la Mutualité française.

Lors de la rencontre avec le président de la [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire Sinistre H/F

Postuler

AON

Directeur de Clientèle Affinitaire (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Cyber Risks.

EDF SA chez EDF Assurances

17 janvier

92 - EDF SA

Recouvrement à l'amiable et judiciaire des dettes des locataires partis

Kremlin-Bicêtre Habitat

17 janvier

94 - KREMLIN BICETRE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les complémentaires santé répondent à Emmanuel Macron

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié