Médiation de l'assurance : les dessous d'une démission surprise

Médiation de l'assurance : les dessous d'une démission surprise
Philippe Baillot était médiateur de l'assurance depuis le 1er novembre 2015. © LAETITIA DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous

Philippe Baillot, le médiateur de l’assurance, a présenté sa démission le 23 décembre dernier, avant le terme de son second mandat. Au cœur de cette décision inattendue : les griefs de la commission chargée de le contrôler… et des reproches personnels.

Si la décision est pour le moins inattendue, sa révélation dans Le Canard enchaîné l’est tout autant. Le 8 janvier, on apprenait dans l’hebdomadaire satirique que le médiateur de l’assurance, Philippe Baillot, qui s’était vu confier un nouveau mandat de trois ans en 2018, avait présenté sa démission au conseil d’administration de la médiation en décembre. « Un petit séisme qui secoue le monde feutré de l’assurance », selon le volatile, « une tempête dans une tasse de thé », selon l’intéressé

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Le Magazine

ÉDITION DU 03 juillet 2020

ÉDITION DU 03 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Galaxy Conseil

Comptable H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Médiation de l'assurance : les dessous d'une démission surprise

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié