Augmentations, prime Macron : ce que propose la Maif à ses salariés

La négociation annuelle obligatoire (NAO) avec les syndicats est toujours en cours à la Maif. Selon nos informations, les 6 organisations sont insatisfaites des propositions de la direction.

Partager
Augmentations, prime Macron : ce que propose la Maif à ses salariés

La rémunération, un sujet de crispation pour les salariés des mutuelles d’assurance. Alors que certaines ont déjà bouclé leur négociation annuelle obligatoire (NAO), d’autres poursuivent les discussions. C’est le cas de la Maif qui a ouvert sa NAO le 17 janvier dernier. Et les propositions de la direction sont loin de satisfaire les organisations syndicales représentatives du personnel.

Une augmentation inférieure à l'inflation

Selon nos informations, la Maif propose, en effet, une augmentation générale de 0,8% pour les classes 1 à 4 et 0,6% pour les classes 5 à 7, avec un montant minimum de 250€ brut annuels, prenant effet au 1er juin 2019. Et ce, alors que l’inflation sera de 1,6% selon les prévisions retenues. L’an dernier, déjà, les salariés s’étaient vus octroyer une hausse générale inférieure à l’inflation, de 0,7%. Les six OS – FO, CGT, CFDT, CAT, UNSA et CGE-CGC – ont donc décidé de présenter un front uni. L’intersyndicale demande une augmentation générale de 2% avec un minimum mensuel de 75€ bruts à effet du 1er janvier 2019. Des propositions qu’elle compte présenter à la direction lors de la prochaine réunion paritaire le 12 février.

Une prime Macron modulée selon les salaires

Outre l’augmentation générale, la direction de la Maif propose un intéressement de 250€ net pour tous les salariés versé en avril et un abondement de 500€ maximum sur le PERCO (plan d’épargne retraite collectif) pour 350€ versés. Quant à ladite « prime Macron » de soutien au pouvoir d’achat, sur laquelle les annonces se succèdent dans le secteur, la Maif propose une prime modulée selon les revenus : 1000€ pour les salaires jusqu’à 28 K€, 600€ pour les salaires compris entre 28 k€ et 36k€, et 350€ pour les salaires entre 36 k€ et 54k€.

"Un système de reconnaissance du travail"

La veille de l’ouverture de la NAO, le comité d’entreprise confiait ses espoirs sur les nouvelles modalités de rémunération. « Espérons que cela permette aux collègues de ne plus subir le poids des objectifs individuels », commente ainsi le compte-rendu que l’Argus de l’assurance s’est procuré. « La montée en compétence des conseillers devra être reconnue à travers le nouvel accord rémunération », martèle le CSE.

Dans un entretien à l’Argus de l’assurance, à paraître cette semaine dans notre magazine, le directeur général de la Maif Pascal Demurger indique mener « une réflexion sur un système de reconnaissance du travail des salariés : en termes de rémunération, d’évolution et de mobilité. Il faut que ce que l’on affiche soit en cohérence avec ce que l’on fait. En matière d’intéressement et de participation, par exemple, nous avons mis en place un mode de répartition égalitaire, quel que soit le salaire, car nous considérons que tous les employés contribuent au résultat de l’entreprise. »

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Planète CSCA

Président

Yves Pellicier, Maif 2022

Yves Pellicier, Maif 2022

Maif

Président

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

BCA EXPERTISE

Expert Automobile en Formation CDD H/F

BCA EXPERTISE - 17/11/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS