Benoît Briatte (MGP) : « Aujourd'hui, la MGP et Unéo veulent conserver leur autonomie »

Benoît Briatte (MGP) : « Aujourd'hui, la MGP et Unéo veulent conserver leur autonomie »

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Tout en renforçant les coopérations avec ses partenaires d’Unéopôle, la Mutuelle générale de la police (MGP) réaffirme son indépendance et s’ouvre à de nouveaux publics, dans la fonction publique comme dans le secteur privé. Entretien avec son président, Benoit Briatte.

Argus de l'Assurance : Un rapprochement entre Unéo et la MGP est-il à l’ordre du jour ? Le marché bruisse de rumeurs…

Benoît Briatte (MGP) : Non, il n’y a que des coopérations entre nos deux mutuelles. L’ambition de notre plan stratégique Élan 2016 était de trouver un acteur de notre environnement pour s’associer, chercher des synergies et obtenir des gains pour nos adhérents. Cela s’est conclu par la création d’Unéopôle, avec la mutuelle du ministère de la Défense Unéo et GMF (groupe

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

Assistra

Chef de Parc Automobile H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Benoît Briatte (MGP) : « Aujourd'hui, la MGP et Unéo veulent conserver leur autonomie »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié