Coronavirus : les initiatives du mouvement mutualiste

Coronavirus : les initiatives du mouvement mutualiste
© DR

Alors que l’épidémie de coronavirus prend de l’ampleur, les 2800 établissements et services de soins mutualistes se réorganisent et s’engagent pour faire face à la crise sanitaire.

Les mutuelles ne sont pas que des organismes d’assurance maladie complémentaire, mais aussi des acteurs du système de santé avec 2800 établissements et de services de soins et d’accompagnement mutualistes (SSAM) répartis dans toute la France. Tel est le message qu’a voulu faire passer la Mutualité française (FNMF), qui met en avant les initiatives de ces structures engagées dans la lutte contre le coronavirus.

A Paris, l’Institut mutualiste Montsouris  a ouvert des unités dédiées à la prise en charge des patients atteints du Covid-19 avec 80 lits d'hospitalisation et 48 lits en service de réanimation. 
A Saint-Etienne, la Mutualité Française Loire Haute-Loire a réorganisé toutes ses équipes et ses structures. Ainsi, la clinique mutualiste Bellevue a augmenté ses capacités d'accueil en réanimation avec 30 lits (au lieu de 8) et a mis en place un service dédié aux patients atteints du coronavirus. 
En Côte d’Or, la Mutualité Française Bourguignonne - SSAM a constitué, en Côte-d’Or, une équipe mobile qui intervient en renfort aux côtés des équipes du CHU. Elle est formée de 13 soignants issus de ses Ehpad, services de soins infirmiers à domicile ou cliniques. Elle intervient, à la demande des urgences, au domicile des patients et dans les structures médico-sociales pour y réaliser les prélèvements nécessaires à l’établissement du diagnostic du Covid-19.

Urgences et centres de santé

Trois exemples parmi d’autres dans le secteur hospitalier, tandis que les centres de santé ont aussi connu des réorganisations pour continuer à accueillir les urgences et ne pas provoquer une charge supplémentaire pour les hôpitaux, ainsi que pour suivre en soutien des hôpitaux les patients atteints par le coronavirus. Deux centres mutualistes ont été réorganisés pour être dédiés à la gestion du Covid19. Ainsi, le centre de santé mutualiste de Lons-le-Saunier, dans le Jura, et le centre de santé du Square de la Mutualité, à Paris, prennent en charge des patients qui sont ou seraient infectés par le virus.

D’autres structures ont aussi lancés de nouveaux services.  La Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) propose pour les professionnels de santé une solution de garde d’enfants avec la start-up Gens de Confiance en dehors des heures d’accueil classiques. Les pharmacies mutualistes Centre-Val de Loire proposent un service de livraison à domicile pour les personnes fragiles.  Tech'Air, entité du groupe VYV3, établissement et service d'aide par le travail (Esat), avec des ateliers de Tissonvilliers, à Villiers-le-Bel, fournit tous les composants essentiels à l'assemblage d'un respirateur à l'entreprise Air Liquide, unique producteur de ce dispositif médical en France. Toutes les autres activités de Tech’Air ont été arrêtées pour que les 40 salariés travaillent exclusivement sur les produits liés à la lutte contre le coronavirus. Et encore cette énumération d’exemples n’est-elle pas exhaustive…

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion d'un contrat d'assurance dommage ouvrage du Technoparc

Grand Angouleme Agglomeration

04 août

16 - Angoulême

Assurances

Ville de Vedène

04 août

84 - Vedène

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : les initiatives du mouvement mutualiste

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié