La MAIF devient la première «entreprise à mission»

La MAIF devient la première «entreprise à mission»

L’assureur militant franchit une nouvelle étape en adoptant ce statut créé par la loi Pacte et rénove son logo afin d'incarner sa nouvelle identité de marque.

La MAIF écrit une nouvelle page de son histoire. Assureur militant depuis 1934, la mutuelle d’assurance adopte le statut d’ « entreprise à mission », qui vient d’être créé par la loi PACTE. Son directeur général Pascal Demurger avait d’ailleurs participé activement aux débats parlementaires sur le sujet. Pour la MAIF, cette démarche s’inscrit naturellement dans le prolongement de son modèle historique d’entreprise engagée et citoyenne. « Ce n’est pas un virage, mais un prolongement et un approfondissement de notre engagement envers toutes les parties prenantes : nos sociétaires, nos acteurs internes, le tissu associatif et économique local et plus largement la société. Ce n’est pas un renoncement à notre modèle mutualiste, mais une réaffirmation de celui-ci ! », assure le président Dominique Mahé.

Inscription dans les statuts

Concrètement, la MAIF s’est dotée d’une « raison d’être » qui a été présentée en fin de semaine dernière en convention d’entreprise à Nantes aux élus, au management et à quelque 200 collaborateurs et devra être entérinée lors de sa prochaine assemblée générale afin d’être inscrite dans les statuts. Elle devrait prendre la formulation suivante : « Convaincus que seule une attention sincère portée à l’autre et au monde permet de garantir un réel mieux commun, nous la plaçons au cœur de chacun de nos engagements et de chacune de nos actions. C’est notre raison d’être. »

Engagements précis et évaluables

La MAIF devra ensuite s’atteler à définir des « engagements précis, évaluables et opposables envers les parties prenantes » en vue d’être adoptés lors de l’assemblée générale en 2020. Pour surveiller la mise en œuvre de ces engagements et la cohérence entre la raison d’être et les actions de l’entreprise, la MAIF a nommé un « Chief Mission Officer » : Franck Carnero, actuellement directeur pilotage, tarification et décisionnel. « Il aura trois fonctions : réfléchir aux actions que l’on peut mettre en œuvre pour affirmer encore davantage notre singularité dans chacun de nos métiers, consolider l’ensemble des actions afin de les valoriser et donner à voir une vision globale, et être en mesure de modéliser ce que cette singularité apporte à la performance de l’entreprise », explique Pascal Demurger. Cela pourrait se traduire, à terme, par une présentation de cette contribution dans le rapport financier du groupe.

En effet, la MAIF a fait de la singularité de sa marque et la qualité de son service aux sociétaires les piliers majeurs de sa performance économique et de son attractivité (lire notre article sur les résultats 2018). Ce qui se décline dans son nouveau plan stratégique 2019-2022, baptisé « Engagés pour demain ». Sa nouvelle identité de marque, tournée vers les consommateurs citoyens, s’incarne aussi dans un logo modernisé, unique pour tout le groupe. Le vert sapin disparaît au profit du rouge, mais la MAIF conserve sa signature d’ « assureur militant », toujours d’actualité pour incarner les engagements de l’entreprise.

Exemplarité

En devenant la première grande entreprise à mission du pays, la MAIF s’engage aussi publiquement. « Nous affirmons publiquement cet engagement, c’est aussi une façon d’inscrire cette stratégie dans la durée : il n’y a pas de retour en arrière possible. En initiant le mouvement, nous avons également l’ambition de créer un effet d’entraînement sur les autres entreprises », relève Pascal Demurger. Les acteurs économiques partageant cette même vision se retrouvent déjà au sein d’une association de loi 1901 baptisée « la communauté des entreprises à mission ».

Le statut d’entreprise à mission engage, par ailleurs, la gouvernance de l’entreprise qui doit être évaluée à cet égard. La MAIF va ainsi mettre en place en 2020 un comité ad hoc, indépendant de la direction générale. Ce « comité des parties prenantes », auquel pourront participer un représentant des salariés, un représentant des sociétaires, mais aussi des personnalités extérieures (élus politiques, associations ou ONG) aura pour rôle de suivre la mise en œuvre des engagements pris par la MAIF.

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre - Prestations juridiques "Contentieux des étrangers".

Préfecture de la Guyane

04 juillet

973 - PREFECTURE DE LA REGION GUYANE

Services d'assurances pour la commune de L'Isle-Adam.

Ville de L'Isle Adam

04 juillet

95 - L'ISLE ADAM

Gestion externalisée de la paye

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

04 juillet

78 - AFNIC

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La MAIF devient la première «entreprise à mission»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié