Mutuelles : la MNH met en garde sur la réforme de la protection sociale des fonctionnaires

Mutuelles : la MNH met en garde sur la réforme de la protection sociale des fonctionnaires
La question des retraités de la fonction publique a été soulevée par Gérard Vuidepot, président de MNH Prévoyance, dans le cadre de la réforme de la PSC.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

La Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) alerte sur la complexité de la réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires (PSC) et ses lacunes dont la question de la prévention.

« Aujourd’hui, les pouvoirs publics ne répondent pas au sujet de la prévention ». Tels sont les mots employés par Benoît Fraslin, le nouveau président de la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), lors d’un déjeuner de presse, organisé ce mardi 12 octobre.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 octobre 2021

ÉDITION DU 22 octobre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

EASYBLUE

Conseiller souscripteur Assurances Pro - spécialiste Risques d’Entreprise H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'assurances IARD

Ville d'Enghien les Bains

24 octobre

95 - Enghien-les-Bains

Services d'assurances pour le CIAS Coeur Haute Lande

CIAS Coeur Haute-Lande

24 octobre

40 - Sabres

Contrats d'assurances couverture sociale pour l'année 2022

Agen Habitat HLM

23 octobre

47 - AGEN HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mutuelles : la MNH met en garde sur la réforme de la protection sociale des fonctionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié