Macif : des salariés en grève, excédés par la rémunération du président

Macif : des salariés en grève, excédés par la rémunération du président
Darri/Macif

Le président du groupe Macif a augmenté de 62,5% son « indemnité annuelle ». Un geste qui met le feu aux poudres alors que la direction ne propose aucune augmentation générale à ses salariés.

C’est le geste de trop pour des salariés excédés. Ce lundi 28 janvier, plusieurs centaines de salariés du groupe Macif se sont mis en grève, à l’appel d’une intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, afin de protester contre la hausse de rémunération du président de la SGAM Macif Alain Montarant. Selon des informations parues dans le Canard Enchaîné jeudi dernier, que l’Argus de l’assurance s’est fait confirmer, le dernier conseil d’administration de la SGAM Macif a, en effet, voté une hausse de la rémunération de son président de 160.000 à 260.000€ annuels, soit + 62,5%. « Direction + 62,5%, salariés 0% », peut-on lire sur les pancartes des grévistes.

Pas d'augmentation pour les salariés

C’est, en effet, là que le bât blesse. Si la rémunération d’Alain Montarant – 400 000€ au total, en cumulant ses différents mandats – est en ligne avec d’autres présidents du secteur mutualiste (comme nous l’écrivions ICI), cette hausse de plus de 60%, en pleine grogne des « gilets jaunes » et dans un climat social déjà tendu à la Macif, ne passe pas. D’autant que, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO), la direction de l’assureur mutualiste ne propose à ses 10 000 salariés aucune augmentation collective !

La grogne est d’autant plus forte que les salariés de la Macif n’ont toujours pas digéré l’augmentation à marche forcée de leur temps de travail de 31h30 à 35 heures. Une renégociation de l’accord temps de travail qui avait, pourtant, été signée par la majorité des organisations syndicales représentatives, à l’exception de la CGT qui dénonce « un manque de compensation ».

1700 grévistes

Ce lundi, quelque 700 salariés de la Macif ont protesté au siège à Niort, tandis que des agences étaient fermées en régions. A 14h, la direction recensait 1700 grévistes sur l’ensemble du groupe, soit 17% des effectifs,  a-t-elle indiqué à l’Argus de l’assurance. « L'entreprise entend les revendications de ses collaborateurs et, dans une démarche d'ouverture, poursuit le dialogue avec ses partenaires sociaux concernant la Négociation Annuelle Obligatoire en vue d'aboutir à un accord à la fin du mois de janvier », déclare la Macif. La CGT réclame, elle, 8% d’augmentation générale.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'assurance de prévoyance complémentaire.

Hérault Habitat

23 novembre

34 - MONTPELLIER

Missions d'expertise comptable

Fontainebleau Tourisme

23 novembre

77 - Fontainebleau

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Macif : des salariés en grève, excédés par la rémunération du président

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié