Macif : une centaine de salariés proteste contre ses conditions de travail "dégradées"

Macif : une centaine de salariés proteste contre ses conditions de travail

Après la polémique sur la rémunération du président, une centaine de salariés de la Macif s’est rassemblée vendredi devant le siège parisien pour protester contre la dégradation de ses conditions de travail.

« Augmentez les salaires, pas les horaires », « Economie sociale RIP », ou encore « J’ai mal à ma Macif » : une centaine de salariés de la Macif, venus de toute la France, s’est rassemblée vendredi dernier devant le siège parisien de la mutuelle dans le 15ème arrondissement. Une manifestation lancée à l’initiative de la CGT, à l’issue de la dernière grève sur les rémunérations au sein du groupe mutualiste.

Grogne sur les salaires

C’est une information du Canard Enchaîné qui avait mis le feu aux poudres : on y apprenait que le président Alain Montarant s’était vu octroyer une augmentation de 62,5%, alors même que venait de s’ouvrir la négociation annuelle obligatoire (NAO) sur les salaires. Le mouvement de grève – qui avait rassemblé selon la direction 17% des effectifs – a permis aux organisations syndicales et à la direction de trouver un compromis, avec notamment une augmentation générale de 1,4 %, un complément d’intéressement et une prime exceptionnelle, dite « prime Macron ».

Mais le mal-être semble plus profond, les organisations syndicales pointant « une dégradation des conditions de travail » dans une mutuelle d’assurance en pleine transformation. La grogne a débuté l’an dernier lors de la renégociation de l’accord temps de travail, passé de 31h30 hebdomadaires à 35h. Un accord qui avait, pourtant, été signé par la majorité des organisations syndicales représentatives, à l’exception de la CGT qui dénonce « un manque de compensation ».

"Pression commerciale énorme"

Alors que les mutuelles d’assurance, chahutées sur le cœur de leur activité, sont contraintes de s’adapter aux nouvelles attentes de consommation, ce mouvement de transformation s’accompagnerait d’une « pression commerciale énorme », selon le délégué FO Macif Ile de France Thierry Cochet cité par l’AFP. Il note ainsi « une très forte augmentation des arrêts maladie » et des « sous-effectifs chroniques ». Les syndicats dénoncent, en particulier, une pression de plus en plus forte sur les téléconseillers. Des cas de souffrance au travail ont déjà été pointés sur le plus grand centre d’appels de la mutuelle à Ris-Orangis, où l’inspection du travail était intervenue en novembre 2015. En août 2017, cette dernière avait même mis en demeure la direction de la Macif dénonçant une « situation dangereuse pour la santé physique et mentale des salariés », a révélé le magazine Politis.

Une transformation qui s'accélère

A l’heure où la mutuelle accélère sa transformation, les salariés redoutent les conséquences de cette nouvelle organisation du travail. Comme l’annonçait Jean-Philippe Dogneton, directeur général délégué IARD, à l’Argus de l’assurance : « Nous souhaitons aller plus loin en 2019 en instaurant des centres de relation clients et favoriser l’autonomie de nos collaborateurs. Concrètement, 7 000 salariés dans les activités de gestion et de distribution et une partie des fonctions supports sont concernés directement ou indirectement par ces transformations. »

Contactée par l’AFP, la Macif rappelle que la manifestation du vendredi 22 février – qui n’a rassemblé, selon elle, que « quelques dizaines » de salariés – s’est déroulée en parallèle de l'ouverture de discussions avec les syndicats sur les « transformations actuelles du groupe ». « Ces transformations sont guidées par la seule volonté de mieux servir (les) sociétaires et de leur offrir un niveau de service adapté à leurs attentes d'aujourd'hui ».

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition d'un véhicule neuf.

Comité Martiniquais du Tourisme

15 septembre

972 - FORT DE FRANCE

Lac de la Sorme - assistance à l'élaboration d'un programme de travaux d'ingénierie...

Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau (CUCM)

15 septembre

71 - CU LE CREUSOT MONTCEAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Macif : une centaine de salariés proteste contre ses conditions de travail "dégradées"

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié