PLFSS 2019 : la Mutualité française s’inquiète pour le pouvoir d’achat

PLFSS 2019 : la Mutualité française s’inquiète pour le pouvoir d’achat
Thierry Beaudet, président de la FNMF © Luc Perenom

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

La hausse de la taxe qui pèse sur les complémentaires santé votée par les sénateurs pourrait coûter jusqu’à 70€ par an aux retraités.

Après l’adoption, mardi 20 novembre par le Sénat, d’un projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 prévoyant une hausse de 40% de la taxe pesant sur les complémentaires santé, la Mutualité française (FNMF) [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé(e) Relation Client Prévoyance H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé(e) de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

PLFSS 2019 : la Mutualité française s’inquiète pour le pouvoir d’achat

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié