Prime Macron : encore des remous chez Groupama

Prime Macron : encore des remous chez Groupama
Laetitia DUARTE

Un mouvement de grève est lancé ce jeudi chez Groupama Supports & Services. Les salariés du GIE informatique, logistique et achat s’estiment floués par les conditions d’attribution de ladite « prime Macron ».

 

La prime Macron continue d’agiter les salariés de Groupama. Après un mouvement syndical au sein de la caisse Groupama Nord-Est, qui s’est soldé par une revue à la hausse du montant de cette prime exceptionnelle, c’est au sein de l’UES Groupama Gan que cette fois-ci ça grince. Un mouvement de grève est lancé ce jeudi 17 janvier chez Groupama Supports & Services, le GIE informatique, logistique et achat du groupe.

"Un élément de la politique de rémunération"

Groupama n’a pas souhaité définir de politique commune à l’ensemble du groupe concernant la prime Macron, laissant à chaque caisse régionale, entreprise à part entière, le soin d’arrêter sa propre politique de rémunération. De même, l’UES Groupama Gan, composée de l’organe central du groupe Groupama Assurances Mutuelles ainsi que de Gan Assurances, Groupama Gan Vie, Gan Prévoyance, Gan Patrimoine et Groupama Supports & Services, a décidé de verser à la fin du mois une prime exceptionnelle de 600€ pour les salariés dont la rémunération brute annuelle 2018 est inférieure ou égale à 1,5 SMIC  et de 400€ pour les salariés dont la rémunération brute annuelle 2018 est comprise entre 1,5 et 2,5 SMIC.*

Recul sur l'abondement sur le PERCO-I

Cette prime Macron « est un élément de la politique de rémunération de l’UES en 2019 », nous explique t-on chez Groupama. Et c’est là que le bât blesse pour les salariés de Groupama Supports & Services qui s’estiment floués par l’accord signé par les trois organisations représentatives de l’UES. « Le sujet de la prime Macron s’est invité à la dernière réunion de la NAO (négociation annuelle obligatoire), au lieu d’être traité de manière indépendante. Lors de la deuxième réunion, la direction nous avait proposé d’abonder le PERCO-I (plan d’épargne retraite collective inter-entreprises), une mesure qui aurait bénéficié à tous les salariés de l’UES. Mais, finalement, la direction a enterré cette proposition, au profit de la prime Macron », raconte Geneviève Lamotte, délégué syndicale CGT G2S. Or, au sein du GIE, comme d’ailleurs chez Groupama Assurances Mutuelles, les salariés susceptibles de bénéficier de la prime Macron – gagnant moins de 2,5 SMIC brut – sont peu nombreux. « Et, pour les personnels qui peuvent en bénéficier, cela reste limité à 400 ou 600€ », remarque la déléguée syndicale.

Aucune hausse collective des salaires en 6 ans

Une intersyndicale – CFDT, CGT, CFE CGC et UNSA – a donc décidé de contester ces négociations, réclamant « une prime de 1000€ pour tous » les salariés de Groupama Supports & Services. Pour l’heure, la direction se serait contentée d’informer ses salariés par mail que leur intéressement serait plus élevé cette année. Le torchon brûle d’autant plus que cette NAO est, une fois de plus, marquée par l’absence d’augmentations collectives, pointée du doigt dans un groupe qui est parvenu à se redresser financièrement. L’enveloppe dédiée aux augmentations individuelles (1,6%) au sein de l’UES Groupama Gan est, elle, inférieure à l'inflation (2%).

Ras-le-bol dans les caisses régionales

« L’abandon de l’abondement sur le PERCO-I au profit de la prime Macron est juste la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Aucune augmentation générale n’a été mise en place depuis 6 ans, rien n’est fait pour maintenir notre pouvoir d’achat. Groupama a connu des déboires financiers, mais nous avons œuvré depuis 6 ans à son redressement. Les salariés attendent maintenant de la reconnaissance pour le travail fourni ! », s’exclame Annick Merckaert, déléguée syndicale CFDT G2S. Un ras-le-bol qui se fait aussi entendre dans les caisses régionales du groupe mutualiste.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Prime Macron : encore des remous chez Groupama

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié