Quand Mutuelles du Soleil passe au télétravail

Quand Mutuelles du Soleil passe au télétravail

Il n’y a pas qu’à Paris où le temps de trajet pèse sur la vie des entreprises. Mutuelles du Soleil déploie un dispositif de télétravail pour réduire stress et fatigue des salariés.

À la suite d’un accord d’entreprise signé en décembre 2018, le télétravail est une réalité au sein de Mutuelles du Soleil. L’élément déclencheur ? « Nous avons eu un changement de cap avec l’arrivée d’un nouveau directeur général. Dès sa prise de fonction, en juillet 2018, il a émis le souhait de faire évoluer notre culture d’entreprise en mettant le bien-être des salariés au cœur de nos préoccupations », rappelle Françoise Linossier, directrice des ressources humaines et des affaires juridiques de ce groupe mutualiste implanté dans le Sud de la France. Très rapidement, la question des trajets domicile-travail est pointée du doigt. « Nos deux principaux centres en termes d’effectifs sont situés à Nice et à Marseille, deux grandes agglomérations embouteillées, poursuit Françoise Linossier. S’ajoute à cela le fait que de nombreux salariés vivent dans des villages aux alentours et passent ainsi, en moyenne, une à deux heures dans leur voiture. »

Dans cette structure de 460 salariés, le télétravail s’impose alors rapidement comme un remède à ces maux. « Pour les salariés, il permet de réaliser des économies de temps et d’argent (carburant, péage, usure des véhicules) liées au transport quotidien, mais aussi de réduire la fatigue et le stress tout en développant la confiance et le bien-être. Et pour les employeurs, c’est un moyen d’augmenter la performance globale grâce à l’autonomie et la responsabilisation de chacun. Le télétravail est également très utile pour lutter contre l’absentéisme. Et il permet de diminuer l’empreinte carbone liée aux déplacements des salariés », résume Françoise Linossier.

Un cadre juridique simplifié

  • Le salarié bénéficie d’un droit au télétravail, l’exercice de ce droit suppose que le travail du salarié puisse être exercé à distance grâce aux technologies de l’information et de la communication. Lorsque l’employeur refuse le bénéfice du télétravail à un salarié qui occupe un poste qui le permet, il doit motiver sa réponse. Depuis les ordonnances pour le renforcement du dialogue social du 22 septembre 2017 réformant le code du travail, il n’est plus nécessaire de modifier le contrat de travail pour permettre à un salarié de télétravailler.
  • Le télétravail peut désormais être mis en place de trois manières différentes : par un simple accord avec le salarié, par tout moyen (accord oral, e-mail, courrier…) ; par un accord collectif ; par une charte élaborée par l’employeur, après avis du comité social et économique (CSE), s’il existe.

Déploiement progressif

Le déploiement du télétravail dans l’entreprise s’effectue depuis six mois de manière progressive. Les fonctions dites « support » (ressources humaines, marketing, comptabilité, informatique, juridique…) ont été les premiers services à passer à l’acte au 1er janvier 2019. Les salariés volontaires ont la possibilité de prendre un jour par semaine, les lundis ou vendredis. Depuis juin dernier, une nouvelle étape a été lancée. Le télétravail s’est, en effet, ouvert aux métiers de la production. Il est proposé sur tous les jours de la semaine, au choix des salariés. Et concerne même les personnes à temps partiel. Pour faciliter la mise en place du télétravail, Mutuelles du Soleil a voulu jouer la carte de la souplesse. « Si un salarié souhaite changer de jour en cours d’année, c’est possible. Idem s’il veut arrêter de travailler depuis chez lui et revenir à l’ancien système. De même un dirigeant qui a besoin d’organiser une réunion très importante peut demander à son salarié de ne pas travailler chez lui, ce jour-là ». La prochaine phase de déploiement devrait concerner le service du courrier et la plateforme téléphonique. Cette étape est actuellement à l’étude.

À noter qu’une population demeure exclue du dispositif : les commerciaux qui travaillent sur site, dans les agences. « C’est plus compliqué car leur présence est nécessaire aux heures d’ouverture des agences. Même si certaines tâches de back-office pourraient être réalisées via le télétravail », souligne la DRH.

Véronique Ruiz, membre du CE, formatrice interne
« Les salariés se sentent autonomes »

“Nous sommes ravis de disposer de cet accord au sein de l’entreprise. C’est une chance de bénéficier d’une telle organisation moderne du travail. Les salariés se sentent autonomes et dignes de confiance. En tant qu’utilisatrice du télétravail, je ne trouve que des avantages à cette façon de travailler : moins de fatigue et de stress ; plus de concentration ; environnement familier et agréable ; et possibilité de déjeuner avec sa famille. ”

 

Des freins surtout techniques

Mutuelles du Soleil a également travaillé en amont avec les managers pour faire tomber certaines barrières. « C’est-à-dire expliquer notamment que le télétravail ne signifie pas jour de congé, que travailler chez soi ne rime pas avec isolement. Et qu’un salarié peut être efficace loin de son supérieur », résume Françoise Linossier. Sur le plan administratif, d’autres indices d’évaluation des performances ont été mis en place par les managers. Au final, « contre toute attente, le principal frein n’a pas été humain, mais plutôt technique ».

Quelques prérequis s’imposent effectivement pour être éligible au dispositif. Les salariés doivent disposer d’un espace de travail dédié chez eux et d’une connexion Internet de 8 méga minimum, permettant notamment la visioconférence avec les autres collaborateurs. « La faiblesse des équipements des communes – en particulier des nombreux villages de l’arrière-pays niçois – est parfois un frein pour ces salariés qui ne disposent pas d’une connexion suffisante », reconnaît Françoise Linossier, avant d’expliquer que Mutuelles du Soleil envisage de permettre aux collaborateurs de travailler dans un lieu de coworking : « L’idée est de trouver des endroits en dehors des agglomérations afin que les salariés y accèdent facilement. » Afin de maintenir qualité du travail et productivité, Mutuelles du Soleil a également accéléré sa digitalisation. « Désormais, la gestion électronique des documents est une réalité. Le salarié en télétravail peut ainsi effectuer sa mission de la même manière que dans l’entreprise et sans emmener avec lui ses dossiers », ajoute Françoise Linossier. À noter également la mise en place d’un « kit télétravail », composé d’un ordinateur avec un ou deux écrans, selon les besoins métiers, et un casque USB pour la téléphonie. Enfin, une charte télétravail a été élaborée. Elle rappelle les bonnes pratiques avec des informations relatives à la confidentialité et à la sécurité.

La mutuelle a réalisé un premier bilan du télétravail, cinq mois après sa mise en place. Sur les 51 salariés éligibles durant la première phase de déploiement (fonctions support), 22 ont pratiqué le télétravail, soit près de 50 % de l’effectif. « Nous sommes très satisfaits de ces chiffres, qui sont bien au-dessus de la moyenne nationale », ajoute Françoise Linossier. Un questionnaire a été envoyé mi-juin aux salariés et aux managers concernés par le télétravail afin de recueillir leur avis sur le dispositif. Et l’ajuster si nécessaire.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

couverture indisponible Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture de cartes carburant et services associés

Régie Lignes d'Azur

14 juillet

06 - REGIE LIGNE D'AZUR

Marché d'assurances pour la Régie des Eaux du Pays Bastiais

Acqua-Publica - La Régie des Eaux du Pays Bastiais

14 juillet

20 - Bastia

Fourniture au profit des services de l'État et ses établissements publics, de carbu...

DCSEA - Direction Centrale du Service Ema des Essences des Armées

14 juillet

75 - DCSEA EMA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Quand Mutuelles du Soleil passe au télétravail

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié