RC médicale : Sham ne veut plus « souscrire à perte » sur les marchés publics

RC médicale : Sham ne veut plus « souscrire à perte » sur les marchés publics
DR

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Alors que de nouveaux entrants en LPS ne cessent de tirer les tarifs vers le bas, la mutuelle veut retrouver l’équilibre technique sur son portefeuille d’hôpitaux publics.

 

Alors que la guerre fait rage sur le marché des hôpitaux publics, la mutuelle Sham, acteur historique de l'assurance de responsabilité civile médicale en France, ne veut plus sacrifier sa rentabilité [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

RC médicale : Sham ne veut plus « souscrire à perte » sur les marchés publics

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié