Pertes d'exploitation : la pilule amère des avenants anti-Covid

Pertes d'exploitation : la pilule amère des avenants anti-Covid
À Marseille, où les deux confinements ont, comme partout ailleurs, durement affecté les commerces, les artisans et commerçants ont dû signer des avenants à leurs polices d’assurance excluant le Covid des risques couverts. © Clement Mahoudeau / Riva Press

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Alors que les entreprises souffrent encore du reconfinement, la réécriture à la hâte des contrats d’assurance pour exclure la couverture de la pandémie passe mal. Reportage dans le Sud, à la rencontre de courtiers et de restaurateurs partagés entre colère, incompréhension et résignation.

« Les compagnies envoient les intermédiaires au charbon, sous prétexte que c’est notre [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances dommages aux biens

SERM

19 janvier

34 - Montpellier

Traitement des produits locatifs relatifs aux paiements des loyers par les locataires

Paris Habitat OPH Direction des achats

19 janvier

75 - PARIS HABITAT OPH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pertes d'exploitation : la pilule amère des avenants anti-Covid

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié