Prime Macron : un grand assureur s’engage

Prime Macron : un grand assureur s’engage
Emmanuel Macron, président de la République française.

9 000 collaborateurs d'un acteur du monde mutualiste vont percevoir une prime exceptionnelle de 1 000 €, versée en même temps que leur salaire de janvier. 

C’est la bonne nouvelle de ce début d’année pour une partie des collaborateurs de Covéa (Maaf, MMA et GMF). En marge des négociations annuelles obligatoires (NAO) sur les salaires qui ont débuté début décembre, la direction du groupe mutualiste a pris la décision, unilatérale, de verser une une prime exceptionnelle de 1 000 €, dite « prime Macron », aux collaborateurs sous contrat au 31 décembre 2018 et dont la rémunération brute annuelle est inférieure à 35 000 €. L’annonce a été faite en interne, le 21 décembre, via l’intranet de l’entreprise.

A lire : qui en bénéficiera dans l'assurance ?

Versée dès le début de l'année

« Au total, ce sont près de 9 000 collaborateurs, soit environ 45% de l’effectif du groupe, qui bénéficieront de cette prime », indique le communiqué de Covéa. Les salariés à temps plein (CDI, CDD), mais aussi ceux à temps partiel sont éligibles à cette prime, qui sera versée avec la paie du mois de janvier et sera modulée en fonction du temps de présence au cours de l’année 2018.

Montant maximal de 1 000 €

Pour rappel, la loi portant les « mesures d’urgence économiques et sociales », publiée au JO du 26 décembre, contient plusieurs des mesures annoncées le 10 décembre 2018 par le président de la République. Parmi elles, l’article 1 de la loi instaure le versement d’ « une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ». Son montant maximal sera de 1 000 € et peut et peut être modulé en fonction du niveau de rémunération des bénéficiaires, de la durée de travail pour les salariés à temps partiel et de la durée de présence effective dans l'entreprise pendant l'année 2018.

Le texte précise également que cette prime sera exonérée d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales. Elle peut être versée entre le 10 décembre 2018 et le 31 mars 2019 mais reste cependant du seul ressort de l'entreprise, qui n'a aucune obligation de la verser. Si plusieurs acteurs du monde de l’assurance se sont positionnés pour verser cette prime à leurs salariés, tous ne sont toutefois pas logés à la même enseigne.

Emploi

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire Sinistre H/F

Postuler

AON

Directeur de Clientèle Affinitaire (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Cyber Risks.

EDF SA chez EDF Assurances

17 janvier

92 - EDF SA

Recouvrement à l'amiable et judiciaire des dettes des locataires partis

Kremlin-Bicêtre Habitat

17 janvier

94 - KREMLIN BICETRE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Prime Macron : un grand assureur s’engage

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié