Ressources humaines : recruter, simple comme un jeu... d'adultes

Ressources humaines : recruter, simple comme un jeu... d'adultes
© PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

Axa Wealth Services, la filiale d’Axa France, a testé un escape game, dans le cadre d’un recrutement organisé fin juin, à Mérignac (33). Elle prévoit d’embaucher 70 personnes en 2019.

Elle a l’habitude de procéder à des recrutements clas­siques, mais fin juin, la direction d’Axa Wealth Services a innové en organisant un escape game. « Qui va faire exploser la centrale de Blaye ? » Tel était le sujet de l’énigme sur lequel ont planché trois équipes de huit candidats pendant une heure. « Il y a des codes à trouver. Tout est minuté. Tout est fait pour être sous pression, reconnaît Séverine Lenoir, directrice adjointe. Face à cela, il n’y a qu’une seule solution, c’est la collaboration. Tout le modèle d’Axa Wealth Services repose là-dessus. » Les personnes retenues à l’issue de cette étape sont ensuite convoquées pour un entretien et, pour celles qui intégreront l’entreprise, une formation est prévue.

En tout, ce sont 70 personnes qui seront recrutées en 2019 à Mérignac (33), dans la métropole bordelaise, où est implantée la société depuis juin 2016. Celles qui sont retenues sont ensuite formées pour accéder notamment à des postes de conseillers relation clientèle. « Nous avons également des besoins dans les domaines de la finance, de la conformité et du digital. Nous maîtrisons toute la chaîne de valeur », insiste Séverine Lenoir.

Car, bien que filiale d’Axa France, Axa Wealth Services est une structure autonome, qui gère des contrats d’assurance vie haut de gamme selon un modèle B to B to C, c’est-à-dire pour trois réseaux d’apporteurs : les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), les banquiers et l’ensemble des réseaux d’Axa France. « Et en l’occurrence, nous mettons à la disposition de nos partenaires des parcours 100 % digitaux pour gagner en rapidité et en fluidité. » Le service informatique, qui compte une vingtaine de salariés, va donc se renforcer.

Un marché en croissance

Mais avec plus de 200 collaborateurs annoncés à la fin de l’année, c’est la société tout entière qui s’agrandit pour suivre l’évolution du marché. « Le marché des CGP a connu une hausse de 9 % en 2018, et nous tablons sur + 7 % cette année », explique la directrice adjointe. Trois ans après son installation à Mérignac, la société n’a par ailleurs aucun regret. Depuis octobre 2018, elle dispo­se de deux sites sur la commu­ne. « La métropole bordelaise est en plein essor. Nous n’avons pas de problèmes de recrutement, même si le marché se tend. Mais c’est la rançon du succès », conclut Séverine Lenoir.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Ressources humaines : recruter, simple comme un jeu... d'adultes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié