Salaires dans l'assurance : de très rares augmentations

Salaires dans l'assurance : de très rares augmentations
© fotolia

Les salaires n'ont que peu progressé dans l'assurance en 2018, comme le souligne en exclusivité pour l'Argus le cabinet FHH Altedia.

Le cabinet de conseil FHH Altedia a analysé les bulletins de salaire de 125 576 titulaires (56 050 cadres et 69 526 non-cadres) du monde de l'assurance et de la mutualité. En exclusivité, il nous dévoile les rémunérations pratiquées en 2018 dans 19 métiers de l'assurance, cadres et non-cadres, répartis selon les grandes familles professionnelles.

Selon cette étude, près de deux-tiers des métiers présentés n'ont pas vu leur salaire total médian augmenter en 2018. Toutefois, sur les 53 fiches présentées, les fonctions de gestionnaire de santé (classes 3 et 5), de téléconseiller (classe 4), de gestionnaire des actifs financiers (classe 6), de gestionnaire d'indemnisation dans un réseau de courtage (classes 3 et 4), d'architectes réseaux (classe 5), de juriste généraliste (classe 5) et de data scientist (classe 5) échappent à cette sinistrose.

(Cliquez sur les images 1 et 2 pour les agrandir)

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 05 mars 2021

ÉDITION DU 05 mars 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Salaires dans l'assurance : de très rares augmentations

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié