Scor : les salariés consultés sur l’offre de rachat de Covéa

Scor : les salariés consultés sur l’offre de rachat de Covéa

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

L’Argus de l’assurance s’est procuré les résultats d’un sondage organisé par l’administrateur représentant des salariés. Cinquième actionnaire du groupe, ces derniers détiennent 3,6% du capital de Scor.

Scor doit-il rester indépendant ? Le conseil d’administration du réassureur s’est prononcé le 30 août dernier à l’unanimité contre la proposition de rachat du mutualiste Covéa, son premier actionnaire individuel avec 8,19% du capital. Une prise de contrôle qui pourrait fragiliser Scor, notamment vis-à-vis de ses clients, expliquait à l’Argus de l’assurance son PDG Denis Kessler. Les salariés, qui détiennent 3,6% du capital du groupe, sont-ils du même avis ?

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Scor : les salariés consultés sur l’offre de rachat de Covéa

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié