SCOR : pourquoi la succession de Denis Kessler n’aura lieu qu’en 2022

SCOR : pourquoi la succession de Denis Kessler n’aura lieu qu’en 2022
Benoît Ribadeau-Dumas, ex directeur de cabinet d'Edouard Philippe, prendra la direction générale de SCOR au printemps 2022.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Benoît Ribadeau-Dumas, l’ex directeur de cabinet d’Edouard Philippe, a été choisi pour remplacer Denis Kessler à la direction générale. Selon nos informations, c’est une intervention de l’ACPR qui a dicté le calendrier de ce passage de relais.

 

Alors qu’une nouvelle génération de dirigeants arrive aux commandes des entreprises d’assurance, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) n’a jamais été aussi attentive aux questions de gouvernance. Selon nos informations, ce sont les exigences réglementaires de la directive Solvabilité 2 qui ont influencé le calendrier de la transition à la direction générale de SCOR.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet AG PEX

EXPERT CONSTRUCTION H/F

Postuler

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

SCOR : pourquoi la succession de Denis Kessler n’aura lieu qu’en 2022

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié