Solvabilité 2 : la fronde des assureurs français contre le standard international de capital

Solvabilité 2 : la fronde des assureurs français contre le standard international de capital
Les huit (ré)assureurs ont fait part au ministre de l’économie de leurs réticences vis-à-vis du standard international de capital. © Serge Tenani / Epicureans

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Huit (ré)assureurs tricolores refusent d’appliquer la norme prudentielle internationale, dénonçant une concurrence inéquitable des états-Unis.

Au grand jeu de la concurrence réglementaire, l’assurance française n’a pas l’intention de perdre. Les huit (ré)assureurs hexagonaux concernés par la création du standard international de capital (ICS) ont décidé de ne pas [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 09 avril 2021

ÉDITION DU 09 avril 2021 Je consulte

Emploi

Assurances et Réassurance Techniques

Gestionnaire sinistre et production H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission de commissariat aux comptes

Ametarra SPL

13 avril

06 - SPL AMETARRA

Assurances pour les travaux de réhabilitation et reconstruction du groupe scolaire ...

Ville de St Germain en Laye

13 avril

78 - St Germain en Laye

Fabrication, fourniture, livraison, installation et formation sur site, et service ...

IFTH - Institut Français du Textile et de l'Habillement

13 avril

75 - IFTH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Solvabilité 2 : la fronde des assureurs français contre le standard international de capital

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié