Taxe Covid : pourquoi il sera difficile d'épargner l'assuré

Taxe Covid : pourquoi il sera difficile d'épargner l'assuré
Pendant le confinement, les assurés ont moins consulté le médecin, d’où des économies pour les assureurs complémentaires santé. Mais la taxe exceptionnelle imposée par le gouvernement risque, in fine, d’être répercutée sur les cotisations… © miodrag ignjatovic PA / Getty Images

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Les assureurs complémentaires devront s’acquitter d’une contribution exceptionnelle tout en modérant leurs tarifs. Une injonction des pouvoirs publics très compliquée à suivre, notamment pour les groupes paritaires. Par Gwendal Perrin et Laure Viel.

Pour une fois, les assureurs complémentaires santé n’attendent pas avec inquiétude la présentation du projet de loi de financement [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

InterEurope AG European Law Service

Assistant administratif d’assurances en gestion de sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services de transport de personnes d'un événement

Ass. Festival International des Séries de Lille

27 novembre

59 - Lille

Assurance 'Responsabilité civile et risques annexes.

Conseil Départemental de l'Orne

27 novembre

61 - AGENCE D'INGENIERIE DE L'ORNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Taxe Covid : pourquoi il sera difficile d'épargner l'assuré

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié