Thierry Derez (Covéa) : « les taux bas, une maladie mortelle pour l’assurance »

Thierry Derez (Covéa) : « les taux bas, une maladie mortelle pour l’assurance »
© Laetitia Duarte

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le PDG du groupe Covéa tire la sonnette d’alarme sur l’environnement de taux qui menace la survie du secteur. Un problème qui, selon lui, n’est pas pris à sa juste mesure aujourd’hui.

 

« A long terme, nous serons tous morts », disait l'économiste britannique John Maynard Keynes. Mais si les taux négatifs ou très bas persistent, la mort des assureurs pourrait survenir plus tôt que prévu, met en garde le PDG du groupe Covéa Thierry Derez.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 15 juillet 2022

ÉDITION DU 15 juillet 2022 Je consulte

Emploi

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Thierry Derez (Covéa) : « les taux bas, une maladie mortelle pour l’assurance »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié