[DOSSIER] Gestion de sinistres 3/3

Agents généraux : le GIE de Generali et Triangl' victime de son succès

Agents généraux : le GIE de Generali et Triangl' victime de son succès
Michel Jolyot / Andia La plateforme de Bezannes, près de Reims, gère les sinistres pour le compte de près de 200 agents Generali.

Le syndicat des agents généraux Generali et la compagnie ont inauguré l’an dernier une plateforme de gestion de sinistres tournée vers les agents. Une solution originale, mais qui est encore en rodage.

Generali avait fait le choix de confier l’intégralité de la gestion de sinistres – hors dossiers complexes tels que les dommages corporels – à ses 700 agents. Mais lorsque la compagnie et le syndicat des agents généraux, Triangl’, ont constaté que de plus en plus d’agents délèguaient la gestion de sinistres à Gessitel, la plateforme de la compagnie, qui intervient aussi bien pour les agents, les courtiers et les salariés, ils décidèrent de réfléchir à une nouvelle approche.

« Nous voulions un modèle qui soit dans la coconstruction, c’était primordial, confie Thierry Cassagneres, le directeur des sinistres dommages aux biens et autos de Generali. Nous voulions un terrain neutre pour concilier les attentes de Generali et celles des agents. » L’idée d’un GIE (groupement d’intérêt économique) 100 % dédié aux agents fait alors son apparition en juillet 2016. Au sein de ce GIE émerge une plateforme de gestion de sinistres, dont l’inauguration se fait le 3 avril 2017 à Reims. Les agents qui rejoignent ce service de délégation de gestion de sinistres (ils sont libres d’y adhérer ou pas) bénéficient alors d’un coût sinistre négocié à environ 38 €.

Mais presqu’un an après son lancement, le GIE suscite des questions quant à son fonctionnement. « Il faut le voir avec du recul. Comme c’est une structure jeune, c’est normal d’essuyer quelques plâtres, mais dans une certaine limite », analyse Bernard Jeannot, qui vient de passer la main à la présidence de Triangl’. Même s’il croit beaucoup en l’avenir de cette plateforme, elle reste, selon lui, encore perfectible. « Les délais d’enregistrement sont bons, mais ceux de gestion, non », explique-t-il. « Ils sont plus longs, car nous subissons plus de difficultés, comme récemment avec les événements climatiques. Mais nous allons trouver des solutions ensemble », assure Thierry Cassagneres.

Autre difficulté : le suivi par l’agent du dossier sinistre géré en plateforme. « Il ne faut pas oublier que ce service est tout nouveau. C’est un véritable enjeu et nous espérons pouvoir fournir un outil permettant le suivi du dossier en 2019 », assure le directeur des sinistres dommages aux biens et autos de Generali. « Il faut que la qualité de traitement soit meilleure qu’en agence, d’autant qu’il s’agit d’un service payant, souligne Bernard Jeannot. La vision du terrain que possède l’agent doit être retranscrite chez les collaborateurs du GIE. »

Comme c’est une structure jeune, c’est normal d’essuyer quelques plâtres, mais dans une certaine limite.

Bernard Jeannot, ex-président de Triangl’

Montée en puissance

Pour Generali, il faut laisser du temps au temps. « Nous avons fait le choix d’embaucher sur le bassin d’emploi de Reims. Ce sont des personnes qui ne sont pas forcément spécialisées en sinistres, et nous devons donc prendre le temps de bien les former. Tout comme il faut du temps pour roder les outils que nous avons mis en place. »

Avec bientôt 200 agents affiliés, le service du GIE est victime de son succès. À terme, plus de 40 % des agents seraient susceptibles d’utiliser ce service. « Pour le moment, nous ne sommes pas en capacité d’accueillir tout le monde et nous devons poursuivre la montée en puissance du GIE », explique Thierry Cassegneres.

Compagnie comme syndicat croient en l’avenir du projet et les deux parties sont convaincues que c’est ensemble qu’elles trouveront des solutions afin de le faire fonctionner pour le plus grand bénéfice de chacun.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Relevé des compteurs d'eau du SIEGVO

SIEGVO

22 août

57 - SIEGVO

Services d'assurances pour la commune de migne-auxances..

Ville de Migne Auxances

22 août

86 - MIGNE AUXANCES

Mission de certification des comptes des exercices 2020 à 2025 de la Caisse nationa...

Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale de Toulon

22 août

83 - TOULON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Agents généraux : le GIE de Generali et Triangl' victime de son succès

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié