Intermédiaires : l’EIOPA évalue les marchés européens

Intermédiaires : l’EIOPA évalue les marchés européens
© D.R.

L'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles a publié le rapport sur l'évaluation de la structure des marchés des intermédiaires d'assurance en Europe.

 

Le rapport (le tout premier rapport d'évaluation régulier) de l’autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA) fournit une vue d'ensemble de la situation des marchés européens des intermédiaires de 2013 jusqu'au 31 décembre 2017. Les intermédiaires regroupant les agents généraux, les courtiers, les mandataires, etc.

L’évaluation met en avant que le marché européen de l’intermédiation en assurance se caractérise par une très grande diversité de canaux de distribution locaux et par des définitions différentes adoptées au niveau national.

>> A lire aussi : Agents, courtiers, mandataires : en Europe, à chaque pays ses intermédiaires


Une diversité selon les pays

Les pratiques d'enregistrement et les cadres de compte-rendu varient également d'un État membre à l'autre, contribuant à la diversité en termes de taille des marchés des intermédiaires européens.

Les principales conclusions que tire le rapport :

  • Le nombre d’intermédiaires enregistrés a diminué, même si leur nombre total a augmenté sur certains marchés. Les causes de cette tendance sont variées et spécifiques à chaque État membre, allant d’obligations réglementaires plus strictes à la croissance de canaux de distribution innovants alternatifs à d’autres facteurs tels que la liquidation de certaines entreprises d’assurance.
  • Sur la plupart des marchés, la diminution du nombre d’intermédiaires enregistrés a principalement affecté les personnes physiques et les personnes agissant en tant que mandataires. Bien que les courtiers et les intermédiaires enregistrés en tant que personnes morales représentant une petite partie du marché européen des intermédiaires, leur nombre a augmenté au niveau européen et dans la plupart des États membres.
  • Un nombre important d'intermédiaires - représentant 56% du nombre total - opèrent dans des catégories spécifiques aux États membres. Cette diversité et ce manque d'homogénéité font qu'il est difficile de tirer des conclusions sur le (s) modèle (s) dominant (s) au niveau européen.
  • Entre 2013 et 2017, le nombre de notifications d'intermédiaires pour mener des activités transfrontalières a augmenté. Dans de nombreux États membres, ils concernent principalement le portage de laissez-passer sur les marchés voisins.

Les intermédiaires selon les pays :

Le rapport complet ici :

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance flotte auto de la ccog..

CCM de l'Ouest Guyanais

26 novembre

973 - MANA

Diagnostic RGPD et prestations de DPD.

CCI de Fort de France, Direction des services portuaires

26 novembre

972 - GPM DE LA MARTINIQUE

Consultation en vue de mettre en place des contrats d'assurance garantissant son pa...

SDET - Syndicat Départemental d'Electrification du Tarn

26 novembre

81 - SDET 81

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Intermédiaires : l’EIOPA évalue les marchés européens

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié