Coronavirus : coup de pouce pour la formation

Coronavirus : coup de pouce pour la formation
De plus en plus d'employeurs considèrent le confinement comme un bon moyen de se mettre à jour grâce aux formations à distance.

Alors que le confinement risque de durer encore, dans le cadre de la lutte contre le Covid19, de nombreux intermédiaires en profitent pour se former et former leurs collaborateurs. D’autant que le Gouvernement a décidé de leur donner un coup de pouce.

 

Emmanuel Macron l’a annoncé lors de sa quatrième allocution lundi 13 avril, objectif de sortie du confinement : 11 mai. Qu’on soit courtier ou agent général, on ne peut échapper à une baisse significative de l’activité, la plupart poursuivant leur activité à « guichet fermé ». Comment occuper alors son temps libre et mettre à profit celui de ses collaborateurs  ? « En cette période de distanciation sociale, il faut également songer à la formation professionnelle comme étant une réelle alternative au chômage partiel » explique Bertrand de Surmont, président de Planète CSCA dans une interview accordée à l’Argus de l’Assurance. Et les intermédiaires semblent effectivement y songer de plus en plus, notamment avec le seuil de 15 heures imposé par la DDA. « Le sujet de la formation est une préoccupation importante pour notre réseau de distribution. Etant donnée la baisse d’activité en agence, nous recevons une forte demande de nos agents généraux s’orientant vers notre offre de classes virtuelles » atteste Sylvain Lecoq, responsable réseau à la direction commerciale de Thélem Assurances.

>> A lire aussi : Indépendants, de nouvelles aides sont disponibles ! 

 Aide du Gouvernement

Conscient de cet état de fait, le Gouvernement a, depuis le 14 avril, assoupli les conditions de son dispositif FNE-formation ( formation du Fonds national de l'Emploi). Désormais, seront pris en charge à 100% les coûts pédagogiques des formations à distance pour les salariés en activité partielle pour les entreprises en faisant la demande à leur direction régionale du travail (Direccte). Ne seront financées que les formations pour les salariées en activité partielle, exception faite des apprenties et des salariés en contrat de professionnalisation.

Le financement concernera toutes les formations à distance (y compris bilans de compétences et actions de validation des acquis de l’expérience, les formations non certifiantes). Sont exclus les formations obligatoires. Toutefois, si le financement dépasse 1 500 euros, le dossier fera l’objet d’une instruction plus détaillée par la Direccte.

Les syndicats au rendez-vous

Agéa, la fédération nationale des syndicats d’agents généraux a rappelé que les différents organismes de formation concernés ont adapté et renforcé leurs modules à distance. « La formation à distance, plurielle (MOOC, webinaires, classes virtuelles) avait déjà fait l’objet pour 2020 d’un fort développement par agéa Formation et AF2A. » précise agéa. Alors que la fédération organisait un webinaire par mois, elle en fait désormais un par semaine depuis le 17 mars. « Le succès croissant des webinaires laisse à penser que ce type de formation, pratique par sa durée et sa disposition peu contraignantes, sera amené à se généraliser ».

Concernant la seconde session du MBA Agent Général – Entrepreneur Dirigeant d’assurance, dont la plateforme d’e-learning avait été lancée le 2 mars, a débuté comme convenu le 30 mars.

Toutefois, la fédération rappelle qu’ « il n’est pas question de substituer en totalité la formation virtuelle à la formation physique une fois le confinement total levé, il est indéniable qu’elle en sortira plus systématisée, mieux organisée et surtout mieux appropriée par les agents généraux. »

De son côté, Planète CSCA a également décidé d’abonner l’ensemble de ses collaborateurs à la plateforme de formation digitale développée par Planète CSCA RH. « En remplissant au cours des prochains jours ou des prochaines semaines cette obligation, ils seront totalement disponibles pour s’investir dans la reprise de leurs activités » précise Bertrand De Surmont.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé(e) de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et gestion d'un contrat d'assurance dommage ouvrage du Technoparc

Grand Angouleme Agglomeration

04 août

16 - Angoulême

Assurances

Ville de Vedène

04 août

84 - Vedène

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : coup de pouce pour la formation

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié