Courtage : la nouvelle stratégie du groupe April

Courtage : la nouvelle stratégie du groupe April
© Google street view

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le groupe April opère un recentrage de ses activités sur les métiers du courtage. Un virage initié début 2018, soit avant la décision de Bruno Rousset de céder ses parts, ce dernier venant de passer la main au fonds d'investissement britannique CVC Partners,

 

Changement de stratégie pour le groupe April (997,2 M€ de chiffre d'affaires au total en 2018, 3900 salariés). Ou [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 janvier 2020

ÉDITION DU 24 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Renouvellement des marchés d'assurances d'HABITAT 08.

Habitat 08

24 janvier

08 - CHARLEVILLE MEZIERES

MARCHÉ DE CONSEIL ET DE GESTION D'ASSURANCE MULTI RISQUE IMMEUBLE.

SAIMV Immobilière du Moulin Vert

24 janvier

75 - SAIMV

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Courtage : la nouvelle stratégie du groupe April

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

20/06/2019 12h:45

Mr Emmanuel Legras a bien raison de parler de désirs. A la seule exception près lorsqu'il parle de réalités, c'est que c'est April International qui a sollicité ses confrères de l'assurance voyage. Mr Legras, il ne faut jamais regarder une main tendue vers vous comme un refus, mais comme une immense volonté. Bien à vous.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié