Assurtech : pourquoi les néocourtiers français ont le vent en poupe

Assurtech : pourquoi les néocourtiers français ont le vent en poupe
L’habitation (de l’emprunteur à la MRH) est un segment qui attire beaucoup d’assurtech.

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

En l’espace de quelques semaines, trois assurtech françaises orientées B to C ont réussi de belles levées de fonds. Une petite surprise tant ce positionnement avait été observé avec un certain scepticisme ces dernières années.

Début d’année en fanfare pour les assurtech françaises ! C’est exactement le même jour, le 19 janvier, que Leocare et Lovys, deux néo-courtiers au [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

EASYBLUE

Conseiller souscripteur Assurances Pro - spécialiste Risques d’Entreprise H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurtech : pourquoi les néocourtiers français ont le vent en poupe

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié