Classement courtiers 2020 : une entrée dans le podium

Classement courtiers 2020 :  une entrée dans le podium
Le podium des courtiers français évolue

Si 2019 a été une bonne année pour le courtage, 2020 s’annonce plus délicate en raison du contexte sanitaire. Pour autant l’appétit des fonds d’investissement et les velléités de croissance externe des courtiers français demeurent inchangés.

Impossible de parler du classement des courtiers millionnaires 2020 sans évoquer l’acquisition de Gras Savoye Willis Towers Watson par Aon.

Un géant sur le marché français ? 

Après des mois d’intenses rumeurs, les deux courtiers anglo-saxons ont finalement scellé un accord définitif de rapprochement le 9 mars pour un montant d’environ 30 Md\$ (27 Md€). En France, cette opération majeure annonce le mariage entre le premier (Gras Savoye Willis Towers Watson, 516,6 M€ de CA en 2019) et le cinquième courtier (Aon, 373 M€ de CA en 2019). Elle donnera ainsi naissance à un mastodonte sur le marché hexagonal, avec un chiffre d’affaires de près de 890 M€, bien loin devant Siaci Saint Honoré (480,4 M€ en 2019). À la différence d’opérations avortées, dont Covéa et PartnerRe, la crise du coronavirus n’aura pas eu raison de la fusion des deux géants du courtage, dont la finalisation est attendue au premier semestre 2021.

A lire : Le courtage reste une valeur refuge

Palmarès 2020 des courtiers millionnaires 

La concentration se poursuit

Cette annonce reflète bien la tendance du marché français qui est à la concentration. L’année 2019 n’a pas été en reste avec Diot (192M€ 2019) et l’acquisition de Jalouneix (5M€CA en 2018) ou encore le rapprochement entre Roederer 530,2M€ 2019) et le cabinet Draber-Neff (6,1M€ en 2018), sans oublier Verlingue (405M€ 2019) qui s’est offert le spécialiste Eyssautier (8,2M€ 2018) ou encore Verspieren et ses cinq acquisitions en 2019 (Air assurance, Credite-EGS au Portugal, La Volte Et Rousseau Assurances, Seprofi et Prexis). Ces croissances externes ont fait évoluer le classement des courtiers millionnaires. Ainsi Verspieren entre dans le top 3 du courtage français et passe devant Marsh (396,795M€ de CA en 2019). Verlingue (187M€ 2019) confirme sa huitième place et passe devant Assu 2000 (166M€ et 0% de croissance 2019) grâce à une croissance de 12,7% avec lequel il était ex-aequo dans l’édition 2019 du classement des courtiers millionnaires.

A lire : Courtage : pour ses 140 ans Verspieren dépasse les 400M€ de chiffre d'affaires

L'appétit des fonds d'investissement

Autres évolutions remarquables :  Leader Insurance (33,2M€ 2019) passe de la 17e position à la 12e avec une croissance de 35,5% de son chiffre d’affaires. Sont à noter également les entrées du courtier nantais Guemas (16e place avec 18,4M€ 2019) et de Comparadise (21e position avec 10M€ 2019) dans le classement.

Outre les concentrations, le courtage français est également courtisé par les fonds d'investissement, ainsi Finaxy, 11e courtier au classement 2018 (69,5M€ 2018) est absent du classement 2019 car en pleine préparation d'une refonte de son capital. Le courtier cherche un fonds d'investissement qui voudra l'accompagner dans sa croissance. Quant à CBP France (181,9M€), 4e au classement 2020 des courtiers spécialistes, il vient d'annoncer l'entrée du fonds d'investissement Bridgepoint au capital du groupe Financière CEP.

A lire :

>> Retrouvez l'intégralité du classement des courtiers millionnaires et spécialistes

Méthodologie

Les courtiers présents dans nos classements répondent à notre questionnaire sur la base du volontariat et les chiffres sont déclaratifs.

Les courtiers « généralistes » millionnaires en euros répondent à plusieurs critères de qualification regroupés comme suit :

– Critères quantitatifs : chiffre d’affaires consolidé supérieur ou égal à 1 M€. Le pourcentage de CA réalisé avec un seul client et / ou un seul fournisseur et / ou un seul produit ne doit pas être supérieur à 90 %.

– Critères qualificatifs : ces courtiers travaillent en France sur au moins deux types de clientèle et / ou proposent plusieurs types de couvertures ; ils prospectent leurs clients et restent à leur contact. La somme de ces paramètres exclut les spécialistes de ce classement.

Les courtiers spécialistes sont des cabinets qui réalisent plus de 80 % de leur activité :

– dans une seule ligne de produit (en IARD ou en vie) ;

– avec un seul type de clientèle ;

– dans une seule branche de risques ;

– dans un seul canal de distribution.

Toutefois, le fait de réaliser 100 % du chiffre d’affaires en IARD ou en vie n’implique pas nécessairement d’être classé parmi les spécialistes, si la société répond aux autres critères de diversité de fournisseurs, de types de clientèles (particuliers ou entreprises) ou de types de risques.

Nota bene : Plusieurs courtiers présents lors de notre édition de 2019 n’ont pas souhaité ou pu nous répondre dans les délais

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

EASYBLUE

Conseiller souscripteur Assurances Pro - spécialiste Risques d’Entreprise H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Classement courtiers 2020 : une entrée dans le podium

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié