Comment SPB compte doubler son activité à l'étranger d'ici à 2020

Comment SPB compte doubler son activité à l'étranger d'ici à 2020

Ouverture de bureaux en chine et aux Pays-Bas, acquisitions en Autriche, voire en Italie et en Angleterre. Voici comment SPB, courtier spécialisé en assurances affinitaires, compte doubler son activité à l'étranger d'ici à 2020.

La société SPB confirme son appétit pour l'international. Le courtier spécialisé en assurances affinitaires veut doubler son chiffre d'affaires à l'étranger d'ici à 2020. « Actuellement, notre activité à l'étranger représente près de 25 % de notre chiffre d'affaires. Notre objectif est que cette part atteigne 50 % d'ici à 2020, sans pour autant délaisser notre activité en France », annonce Jean-Marie Guian, fondateur de SPB. Pour réaliser cette ambition, le courtier mise sur des opérations de croissance externe et sur l'ouverture de sites dans de nouveaux pays.

Acquisition récente en Autriche

SPB a ainsi finalisé, en juillet dernier, l'acquisition de M-Rep, société implantée à Vienne, en Autriche, qui emploie une vingtaine de salariés et a réalisé près de 12 M€ de chiffre d'affaires en 2017, et qui est spécialisée dans les services et la réparation pour téléphones mobiles. « Elle sera intégrée à notre groupe sous la marque SPB Services Autriche », précise Jean-Marie Guian, le président du groupe SPB, qui distribue des contrats d'assurances en s'appuyant sur une centaine de partenariats commerciaux avec des opérateurs de téléphonie mobile comme Bouygues Telecom, des banques telles que Banque populaire, Crédit agricole, BNP Paribas, ou encore des enseignes de grandes distribution, Carrefour ou Auchan par exemple. Pour SPB, qui emploie 1 900 salariés et a réalisé 285 M€ de chiffre d'affaires en 2017, cette acquisition représente un moyen de se développer dans un nouveau pays après l'Espagne, l'Italie, la Suisse, la Belgique, l'Allemagne, ou encore la Pologne.

Pour atteindre cet objectif, le dirigeant ne mise pas seulement sur l'Autriche. Tout d'abord, le groupe SPB ambitionne de poursuivre son développement dans la quinzaine de pays où il est déjà présent (voir ci-contre). Cela passe par de nouveaux partenariats commerciaux, y compris en se positionnant sur de nouveaux marchés, comme l'énergie, l'eau ou les nouvelles mobilités. Par ailleurs, la société étudie des dossiers d'acquisition en Italie et en Angleterre. Elle devrait aussi ouvrir un bureau aux Pays-Bas ce semestre.

En parallèle, en décembre dernier, SPB a inauguré un bureau spécialisé en assurances voyages en Chine, à Hongkong. « Un marché avec un énorme potentiel. De nombreux Chinois voyagent aux États-Unis ou en Europe notamment. De même, de nombreux Chinois partent étudier à l'étranger », selon Jean-Marie Guian. Dans un premier temps, ce bureau compte deux salariés.

Notre activité à l’étranger représente près de 25 % de notre chiffre d’affaires. Notre objectif est que cette part atteigne 50 % d’ici à 2020.

Jean-Marie Guian fondateur de SPB

Ouvrir son horizon

SPB a commencé à se développer à l'étranger vers les années 2000. Son chiffre d'affaires en dehors de la France représentait alors entre 1 et 2 % de son chiffre d'affaires total. « À cette époque, nous avons décidé de changer de stratégie en misant davantage sur la croissance externe. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons recruté François Commune, notre directeur général délégué finances et alliances. Sinon, il aurait fallu plusieurs générations Guian avant quel'international ne représente un quart de notre chiffre d'af faires », plaisante le fondateur de SPB.

Et ce dernier d'ajouter : « L'enseignement que nous retirons de ces vingt années de développement à l'étranger, c'est que notre modèle est exportable dans des pays relativement riches, dans lesquels les consommateurs sont équipés de biens, qu'ils cherchent à protéger. Ils'agit notamment de pays d'Europe, d'Amérique du Nord ou encore d' Asie. En revanche, dans des pays plus pauvres, d'Afrique notamment, ce type d'assurances n'a pas encore sa place. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Comment SPB compte doubler son activité à l'étranger d'ici à 2020

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié