Courtage : April se concentre sur la distribution

Courtage : April se concentre sur la distribution
Emmanuel Morandini, DG d’April, a présenté les résultats.

À quelques semaines de son rachat par CVC Capital Partners, le groupe a amorcé sa transformation selon un modèle tourné vers la distribution de produits et de services d’assurance.

Une page se tourne. Signe du « vrai virage » qui s’amorce chez April, ce n’est pas son fondateur, Bruno Rousset, qui a présenté le 7 mars dernier les résultats annuels du groupe de courtage, mais le directeur général Emmanuel Morandini, accompagné de son directeur financier Emmanuel Maillet, dont il a annoncé au passage la nomination comme directeur général adjoint.

Les résultats sont en nette amélioration. « Les objectifs de redressement du groupe ont été atteints », s’est félicité Emmanuel Morandini, comme en atteste un chiffre d’affaires en hausse de 7,4 % à 997,2 M€, et un résultat opérationnel courant à 77,8 M€ (+ 7,4 %). Le résultat net est, lui, en net recul (- 28,8 % à 28,2 M€), en raison de la menace de redressement fiscal qui pèse sur le groupe, en lien avec les activités de sa filiale installée à Malte. En prévision de la décision de l’administration fiscale, le groupe a en effet bloqué une provision de 15 M€.

April en chiffres

  • 997,2 M€ le chiffre d’affaires, à + 7,4 %
  • 77,8 M€ le résultat opérationnel courant, à + 12,2 %
  • 28,2 M€ Le résultat net part du groupe, à -28,8 %

Recentrer son activité

L’amélioration des résultats opérationnels s’est faite au prix d’un gros travail de recentrage des activités du groupe autour de ses marchés clés. Quatre pays ont été abandonnés (Lituanie, Turquie, Serbie, Roumanie), l’activité au Royaume-Uni se concentre désormais sur la santé internationale et celle en Italie sur l’assurance de prêts. En France, le groupe lyonnais s’est concentré sur les marchés santé et prévoyance tant auprès des particuliers – avec la volonté de cibler les séniors de manière privilégiée  – que des pros et des TPE, ainsi que sur l’assurance emprunteur. Hors de France, l’activité santé internationale, qui vise une clientèle d’expatriés, est la cible prioritaire. En assurance-dommages, April envisage de poursuivre son développement sur des niches bien identifiées (auto, deux-roues, plaisance, immobilier…)

La transformation du groupe, a insisté Emmanuel Morandini, passe aussi par la stratégie de développement d’une véritable marketplace de produits d’assurance. Comprenez « une plateforme ouverte et multimarque, unique sur le marché, qui matérialise la transformation de notre modèle de distribution en architecture ouverte », explique le dirigeant. Le groupe a démarré avec une offre d’assurance emprunteur avec Axa Partners.

April souhaite ainsi devenir une « interface de référence entre les institutionnels et les courtiers, valorisant ainsi sa capacité à gérer le premier réseau de courtiers de France ». à savoir un réseau fort de 12 000 professionnels (sur plus de 22 000 inscrits à l’Orias). à l’appui de cette stratégie, le directeur général fait valoir que, dans la mesure où « le marché se standardise et que le contact client va être privilégié, le groupe souhaite être moins focalisé sur le produit, mais davantage porteur de solutions ».

L’objectif affiché pour 2019 : une progression du résultat opérationnel courant compri­se entre + 4 % et + 7 % par rapport à 2018 et le développement des positions sur les marchés clés grâce à des acquisitions ciblées. Changement d’actionnaire ne rime donc pas avec perte d’appétit.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 27 novembre 2020

ÉDITION DU 27 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Courtage : April se concentre sur la distribution

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié