[DOSSIER] [Dossier] Réforme du courtage : ce qu'il faut retenir 10/21

Démarchage téléphonique : les courtiers vent debout contre les futures obligations

Démarchage téléphonique : les courtiers vent debout contre les futures obligations
Parmi les mesures adoptées par les sénateurs : l’enregistrement des conversations et leur archivage pendant deux ans. © vm PA / Getty Images

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Les sénateurs ont durci les règles du démarchage téléphonique. Des mesures qui créent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent, dénoncent les professionnels.

Le Sénat a adopté, le 16 février, la proposition de loi « relative à la réforme du courtage de l’assurance et du courtage en opérations de banque et en services de paiement ». Lors de l’examen du texte, les [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 30 septembre 2022

ÉDITION DU 30 septembre 2022 Je consulte

Emploi

STELLIANT

Expert Matériel Bris de machine - IDF - H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHARGE(E) DE RECRUTEMENT - F/H - STAGE

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Des Vehicules A Moteur Et Risques Annexes.

28 septembre

42 - ANDREZIEUX BOUTHEON

Prestations de services d'assurances pour le Département des Landes.

Conseil Départemental des Landes

28 septembre

40 - MONT DE MARSAN

Contrats d'assurances de l'ADACL.

Agence Départementale d' Aide aux Collectivités Locales (ADACL)

28 septembre

40 - ADACL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Démarchage téléphonique : les courtiers vent debout contre les futures obligations

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié