Fusion Aon-Willis Towers Watson : le sort de Gras Savoye en passe d’être scellé

Fusion Aon-Willis Towers Watson : le sort de Gras Savoye en passe d’être scellé
Siège de Gras Savoye Willis Towers Watson à Puteaux. © Eric Dudan

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Selon nos informations, le projet de cession du premier courtier français a franchi une étape décisive lors des dernières négociations entre Aon-Willis Towers Watson et la Commission européenne.

De Londres à Bruxelles, le devenir de Gras Savoye, la filiale française de Willis Towers Watson, se joue au gré des tractations. Le scénario d’une vente du numéro 1 français, qui met le courtage tricolore en ébullition depuis les révélations de L’Argus de l’assurance, vient de prendre un nouveau tournant.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance pour le compte de locataires non assurés

Société Immobilière des Chemins de Fer

15 mai

75 - ICF HABITAT

Audit financier du système de contrôle interne et de passation des marchés du Progr...

Agence Française de Développement (A.F.D./D.P.S.)

15 mai

75 - AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Fusion Aon-Willis Towers Watson : le sort de Gras Savoye en passe d’être scellé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié