Pourquoi le courtage reste une valeur refuge (malgré la crise)

Pourquoi le courtage reste une valeur refuge (malgré la crise)

Si, à court terme, la crise économique consécutive à la pandémie du coronavirus Covid-19 a ralenti les rapprochements dans le courtage, ce n'est toutefois que partie remise.

Après une année 2019 riche en concentrations, la crise du coronavirus a mis sur pause nombre d’opérations dans le courtage. Mais les spécificités du modèle économique et la récurrence de leurs revenus font des courtiers des actifs toujours autant prisés des investisseurs.

>> Un décryptage à retrouver dans notre magazine de la semaine, à lire dans nos colonnes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Accord-cadre d'assurance construction

Lille Métropole Habitat - OPH

23 septembre

59 - LILLE METROPOLE HABITAT

SERVICES D'ASSURANCES POUR LA COMMUNE DE FLEURY-MEROGIS.

Ville de Fleury Merogis

23 septembre

91 - FLEURY MEROGIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi le courtage reste une valeur refuge (malgré la crise)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié