Financer ses projets, même après 60 ans

Financer ses projets, même après 60 ans

Puisqu’il est possible de vieillir en bonne santé, il doit aussi être possible de financer ses projets. Spécialistes des risques aggravés de santé et des risques « hors normes », MetLife propose des garanties et une tarification adaptées aux seniors qui souhaitent emprunter en toute sécurité. 

Les seniors ne sont plus ce qu’ils étaient : ils voyagent, se remarient, restent actifs… Ils peuvent même avoir des projets immobiliers. Prenons le cas de Michel, 65 ans, désireux d’acquérir une petite maison dans la Drôme pour réunir ses enfants pendant les vacances. Il a besoin d’emprunter 136 000 € sur 12 ans. Il entretient sa forme, ne fume pas et a un niveau de cholestérol maîtrisé. Mais par le passé, l’accès à ce type de crédit lui aurait sans doute été interdit : au regard de son âge, le taux de son assurance emprunteur ajouté au taux d’intérêt de son prêt immobilier aurait sans doute dépassé le taux d’usure*.
Risques hors normes
« Un assureur se doit d’accompagner les évolutions de la société », estime Agnès Bruhat, directrice exécutive Produits France et Royaume-Uni de MetLife. « Puisqu’il est aujourd’hui possible de vieillir en bonne santé, nous devons accompagner les seniors dans leurs projets. » Avec son expertise des risques « hors normes », MetLife est particulièrement bien placé pour évaluer les risques de santé que pourraient présenter les seniors souhaitant emprunter.
« Les personnes de plus de 55 ans ont souvent de petites pathologies chroniques », commente Agnès Bruhat. « En tant qu’expert des risques aggravés de santé, nous avons la capacité d’ajuster le niveau des garanties et la tarification en fonction de l’âge et des antécédents de santé des emprunteurs. Nous sommes régulièrement en mesure d’accepter des pathologies lourdes, qui ont peu de chances d’être admises par les assurances des banques. »
Innovations
MetLife a déjà fait la preuve de son esprit d’innovation en proposant des garanties que les seniors auront du mal à trouver ailleurs : une couverture décès jusqu’à 90 ans, par exemple, ou encore des formalités médicales simplifiées. « Une personne de moins de 66 ans qui veut emprunter jusqu’à 300 000 € est ainsi dispensée d’examen médical si son questionnaire de santé ne fait pas apparaître de risque aggravé de santé », commente Agnès Bruhat. « Quel que soit l’âge de l’emprunteur, l’électrocardiogramme d’effort n’est requis qu’à partir de un million d’euros. »
Ces innovations ouvrent le champ du crédit et de l’assurance emprunteur à de nouvelles tranches de population : « Nous permettons ainsi à nos distributeurs d’apporter des solutions à tous leurs clients et d’élargir le champ de leur activité avec une gestion fluide », se félicite Agnès Bruhat. Et ce n’est pas fini : « Nous souhaitons aller plus loin dans l’accompagnement des emprunteurs seniors et dans la simplification de l’assurance emprunteur. »
* Le taux (ou le seuil) de l'usure est le taux annuel effectif global (TAEG) maximal auquel un prêt peut être accordé. Il est fixé par le ministère de l’Économie et des Finances. Au 3e trimestre 2019 : 2,67 % pour les prêts immobiliers à taux fixe de moins de 20 ans, 2,77 % pour les prêts de plus de 20 ans, 2,41 % pour les prêts à taux variable, 2,99 % pour les crédits relais.
Contenu proposé par MetLife.

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations juridiques pour les opérations immobilières et patrimoniales ...

Palais de la Découverte

15 décembre

75 - EPPDCSI - UNIVERSCIENCE

Prestations de services juridiques..

Ville d'Hénin Beaumont

15 décembre

62 - HENIN BEAUMONT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Financer ses projets, même après 60 ans

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié