Sportifs professionnels : une prévoyance hors normes et sur-mesure

Sportifs professionnels : une prévoyance hors normes et sur-mesure

Leurs carrières sont courtes et les exposent à des risques très spécifiques : les sportifs professionnels ont besoin de garanties de prévoyance adaptées à leur activité.
Explications avec les directeurs commerciaux de MetLife France, Alfred Dittrick et Karim Boukni.

« Si l’on excepte les grandes stars et les équipiers du PSG, le salaire moyen d’un joueur professionnel de Ligue 1 est de l’ordre de 30 000 € par mois, expliquent Alfred Dittrick et Karim Boukni, directeurs commerciaux de MetLife France. En cas de blessure prolongée, leurs indemnités provenant de la Sécurité sociale sont plafonnées à 7 000 € par mois. », une diminution de revenu conséquente pour ce milieu.

blEssure ou perte de licence 

Les carrières des sportifs professionnels sont courtes : une quinzaine d’années pour un footballeur professionnel, mais pas plus de cinq ou six ans en moyenne pour un joueur de Ligue 1. Elles sont, de surcroît, soumises à deux risques majeurs : la blessure et la perte de licence. « En cas d’arrêt de travail, le joueur reste rémunéré par son club, avec son salaire habituel, durant les 90 premiers jours, détaillent Alfred Dittrick et Karim Boukni. Puis il est pris en charge par la Sécurité sociale avec des indemnités journalières plafonnées à 7 000€ par mois. Il a tout intérêt à souscrire une garantie incapacité sur la différence entre son salaire et les indemnités, pour compenser sa perte de revenus. »

Si le joueur est déclaré inapte à la pratique professionnelle d’un sport, il perd sa licence et ses revenus : « Le manque à gagner doit alors être compensé par le versement d’un capital dont le montant est lié à son âge, poursuivent Alfred Dittrick  et Karim Boukni. À mesure que la fin de sa carrière se rapproche, son espérance de gains se réduit et le manque à gagner diminue. La garantie capital perte de licence”, particulièrement utile aux sportifs professionnels, s’adapte donc en fonction de l’âge du joueur. »

Ces garanties de prévoyance ont été conçues par MetLife France en partenariat avec Olympe Conseil, un cabinet créé par Anthony Dauvergne, un ex-gardien de but devenu courtier. « Nous avons également pu nous appuyer sur l’expertise de notre maison-mère, expliquent Alfred Dittrick et Karim Boukni. Aux États-Unis, MetLife assure de nombreux sportifs professionnels depuis des années. »

LES SPORTS COUVERTS

Cette nouvelle offre de prévoyance, destinée aux sportifs professionnels, s’inscrit dans la culture de garanties « hors normes » et « sur-mesure » développée par MetLife depuis 50 ans, avec la capacité notamment à couvrir les hauts capitaux et évaluer finement les risques individuels. Mais l’assureur ne se cantonne pas au football : « Nous couvrons également le handball, le volley-ball et le basket-ball, dont les joueurs sont encore très peu équipés en prévoyance alors qu’ils courent les mêmes risques que les footballeurs », commentent Alfred Dittrick et Karim Boukni. Quant aux sportives, elles sont très peu couvertes (souvent moins approchées par les cabinets car moins rémunérées), alors qu’elles présentent, elles aussi, des risques spécifiques et que l’attrait pour le sport féminin se développe.

« Anthony Dauvergne n’est pas le seul sportif de haut niveau à s’être reconverti dans le courtage, observent Alfred Dittrick et Karim Boukni. Nous sommes convaincus que les anciens sportifs professionnels reconvertis dans le courtage peuvent nous aider à faire décoller ce marché.»

Au-delà des athlètes professionnels, il est essentiel de proposer à tous les TNS (et les salariés) une prévoyance réellement adaptée à leur situation pour qu’elle soit efficace.

Entre les régimes obligatoires (qui sont différents selon le métier), le niveau d’activité et la situation personnelle (marié, avec des enfants…), chaque cas est unique, et les contrats proposés doivent pouvoir s’ajuster à chaque client.

N’oublions pas que ces contrats doivent être revus chaque année pour continuer à être adaptés aux besoins des entrepreneurs, qui évoluent au fil du temps. C’est le devoir de nos distributeurs experts, courtiers et CGP de balayer leur portefeuille de clients professionnels pour leur proposer un audit de leur situation et de leur couverture actuelle afin de l’adapter si besoin.

La prévoyance est un réel besoin mais demeure trop peu conseillée !

Contenu proposé par MetLife

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un commissaire aux comptes et de son suppléant.

Espace Rhénan SAEM Groupe Domial

18 août

68 - COLMAR

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sportifs professionnels : une prévoyance hors normes et sur-mesure

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié