OCIRP : l’engagement social au service des familles

OCIRP : l’engagement social au service des familles

Depuis plus de 50 ans, l’OCIRP (Organisme commun des institutions de rente et prévoyance) s’engage aux services des familles, pour les accompagner dans les situations de veuvage précoce, peu connues mais particulièrement déstabilisantes. Explications avec Sylvie Pinquier-Bahda, ‎directrice générale déléguée et directrice de la Fondation d'entreprise OCIRP.

En quoi les décès avant 55 ans représentent-ils un enjeu sociétal fort ?

Sylvie Pinquier-Bahda : On en parle peu mais le veuvage précoce est encore une réalité en France aujourd’hui. Chaque année, on dénombre de nombreux décès avant 55 ans, la moyenne se situant autour de 41 ans. Le plus souvent, ce sont des hommes, qui laissent femme et enfants dans des situations non prévues et difficiles à surmonter. Il ne faut pas sous-estimer les bouleversements familiaux, économiques et financiers d’un décès au sein d’un foyer. Notre étude « École et orphelins : mieux comprendre pour mieux accompagner », réalisée en partenariat avec l’Ifop, montre par exemple que 77 % des enfants ayant grandi avec un parent décédé estiment que cela a eu un impact sur leur parcours scolaire et leurs apprentissages. Or ils sont 800 000 jeunes de moins de 25 ans dans ce cas en France.

Quelles réponses l’OCIRP peut-il apporter aux familles ?

S. P.-B. : En tant qu’acteur de la protection sociale, nous offrons aux salariés de moins de 65 ans des garanties de prévoyance qui prennent la forme de rentes pour le conjoint survivant et les enfants, mais aussi des services d’accompagnement spécifiques pour la famille. Le niveau de prestation dépend évidemment du contrat de prévoyance souscrit par l’entreprise. Mais contrairement au droit commun, qui ne reconnaît que le mariage pour ouvrir les droits à la réversion, l’OCIRP couvre toutes les situations matrimoniales, y compris le Pacs et le concubinage. Sur les cinq millions de personnes endeuillées par la perte d’un conjoint, toutes ne sont pas mariées : 4 veufs précoces sur 10 restent ainsi invisibles pour l’état civil…

Concrètement, comment accompagnez-vous les personnes touchées ?

S. P.-B. : Au-delà du versement de la rente, nous attachons une importance toute particulière au soutien des familles endeuillées. Nous proposons par exemple une aide aux démarches, une assistance juridique et un soutien psychologique. En outre, par le biais de l’association « Dialogue et solidarité » dont le service d’accompagnement du deuil existe depuis plus de 20 ans, nous donnons aux veuves et veufs la possibilité d’être écoutés, de s’exprimer, et d’échanger sur leur vécu, au sein d’un de nos 15 lieux d’accueil. Le deuil précoce est encore tabou dans notre société et il y a peu de place pour la parole : or, elle est essentielle pour avancer et se reconstruire.

Et pour les enfants orphelins ?

S. P.-B. : En complément de la rente éducation, nous mettons en place un accompagnement personnalisé de l’enfant, qui comprend notamment du soutien scolaire, une aide à l’orientation professionnelle et à la recherche d’emploi et une aide  au permis de conduire.

Ce dispositif est-il complété par les actions de votre fondation d’entreprise ?

S. P.-B. : Oui, en effet. Notre fondation « Agir pour les orphelins » fêtera ses 10 ans en 2019 et reste la seule fondation d’entreprise à ce jour à œuvrer pour les enfants confrontés à la perte d’un parent. Son engagement se concrétise par le soutien à des associations, des actions de sensibilisation et d’information et le financement d’études et de recherches en sciences humaines et sociales. L’ensemble de nos actions vise à mettre en lumière ces situations de vie dont on parle peu.

 


Sylvie Pinquier-Bahda, ‎directrice générale déléguée de l’OCIRP et directrice de la Fondation d'entreprise OCIRP

 

Contenu proposé par www.ocirp.fr

Emploi

BNP PARIBAS

Architecte IT H/F

Postuler

CIBLEXPERTS

Expert RC construction ou mécanique H/F

Postuler

BNP PARIBAS

Chargé(e) d'études actuarielles - Tarification H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Recouvrement amiable et judiciaire de créances auprès des locataires sortis pour le...

SIA Habitat Société Immobilière de l'Artois

18 septembre

59 - DOUAI

Prestations de recouvrement de créances pour les besoins de la Canssm.

CANSSM Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines

18 septembre

75 - CANSSM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

OCIRP : l’engagement social au service des familles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié