Courtiers : faites gagner vos clients avec l’assurance emprunteur !

Courtiers : faites gagner vos clients avec l’assurance emprunteur !
DR La loi Sapin 2 du 9 décembre 2016 ouvre un nouveau marché

Le marché de l’assurance emprunteur sera totalement ouvert à compter du 1er janvier 2018. Chef de marché et Produits BtoB chez MetLife France, Magali Pinel est convaincue que les courtiers doivent avoir une démarche pro-active pour aider leurs clients à économiser plusieurs milliers d’euros. Elle nous en parle.

« À compter du 1er janvier 2018, tous les acquéreurs immobiliers pourront renégocier chaque année leur assurance emprunteur pendant toute la durée du prêt. Cette disposition par la loi (1) va leur permettre de réaliser des économies considérables : parfois jusqu’à 50 % par rapport aux contrats groupe des banques. Si l’on considère que les Français empruntent en moyenne 160 000 € (2), ils peuvent ainsi gagner près de 10 000 € sur la totalité de leur prêt.

Ce changement d’assurance de prêt immobilier n’est possible que si le contrat souscrit par l’emprunteur présente des garanties équivalentes à celles du contrat proposé. Cette équivalence est évaluée au regard de 26 critères définis par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) dans son avis du 13 janvier 2015 (3). Cela peut sembler complexe aux assurés : les courtiers ont donc un rôle de conseil déterminant à jouer dans leur passage à l’acte.

Mais renégocier l’assurance de son emprunt immobilier n’a de sens que si c’est au profit d’un contrat robuste et pérenne. Spécialiste de la prévoyance et de l’assurance emprunteur individuelle depuis près de 50 ans, MetLife peut couvrir tous les risques liés à un prêt immobilier : décès, perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), invalidité permanente totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP), incapacité temporaire de travail (ITT), perte d’emploi.

Toutes ces garanties sont conformes aux 26 critères du CCSF : l’organisme prêteur, qui ne peut exiger une conformité qu’à 15 de ces critères (11 liés aux garanties emprunteur et 4 liés aux garanties chômage), ne peut donc s’opposer au changement d’assurance emprunteur. De plus, le tarif et les garanties annoncés à la souscription sont irrévocables, contrairement aux conditions tarifaires de certains contrats groupes qui peuvent être renégociés chaque année.

L’ouverture du marché de l’assurance emprunteur est porteuse d’opportunités pour les courtiers de proximité : permettre aux emprunteurs d’économiser plusieurs milliers d’euros est un formidable levier de conquête et de fidélisation. »

(1) Issue de la loi n° 2017-203 du 21 février 2017 ratifiant les ordonnances n° 2016-301 du 14 mars 2016 relative à la partie législative du code de la consommation et n° 2016-351 du 25 mars 2016 sur les contrats de crédit aux consommateurs relatifs aux biens immobiliers à usage d'habitation et simplifiant le dispositif de mise en œuvre des obligations en matière de conformité et de sécurité des produits et services, JO du 22 février 2017.

(2) Moins de 150 000 € en région, mais 200 000 € en Ile-de-France et 275 000 € dans Paris.

(3) https://www.banque-france.fr/ccsf/fr/publications/telechar/avis_r/CCSF_Avis_def_ENG-assurance-emprunteur.pdf

Ce contenu vous est proposé par Metlife

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances dommages aux biens et risques annexes

Sarthe Habitat

16 octobre

72 - SARTHE HABITAT

Prestations de services d'assurance et de gestion de prévoyance gros risques

Les Résidences Yvelines Essonne

16 octobre

78 - LES RESIDENCES YVELINES ESSONNE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Courtiers : faites gagner vos clients avec l’assurance emprunteur !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié