Les travailleurs non salariés ont besoin de conseil en prévoyance !

Contenu proposé par

image tag tribunes metlife

De nombreux travailleurs non salariés (TNS) ont le sentiment d’être mal protégés en cas d’accident de parcours. Ils ont besoin de conseil et d’expertise pour améliorer leur couverture prévoyance.

Partager
Les travailleurs non salariés ont besoin de conseil en prévoyance !

Que les dirigeants de PME et de TPE s’inquiètent en premier lieu (84 %) de la situation financière de leur entreprise (1) n’a rien d’étonnant. Il est en revanche plus surprenant de les entendre exprimer leurs préoccupations quant à leur avenir ou celui de leurs proches en cas de décès (59 %), d’invalidité (69 %), de maladie (71 %) ou de départ à la retraite (76 %) (1).

« La prévoyance est réellement au cœur de leurs préoccupations », estime Doria Cherkaski, responsable marketing produits de MetLife France. « Il ne faut pas oublier que les protections apportées par les régimes de base aux travailleurs indépendants sont très limitées. C’est un filet de protection minimal mais notoirement insuffisant. »

Améliorer le taux d’équipement

On a trop longtemps considéré que les contraintes économiques étaient le principal frein à la couverture santé et prévoyance des travailleurs non salariés (TNS). En réalité, ils manquent surtout d’expertise et de conseil pour choisir les garanties protégeant au mieux leur activité et leurs proches.

« L’approche par le conseil est donc essentielle sur cette cible encore mal couverte et pourtant très exposée notamment en cas d’accident », poursuit Doria Cherkaski. Étant eux-mêmes dirigeants de PME, les courtiers sont particulièrement bien placés pour comprendre les préoccupations des travailleurs non salariés et les orienter vers les offres qui leur correspondent le mieux. Mais il n’est pas toujours évident d’aborder des sujets aussi anxiogènes que le décès ou l’invalidité. L’actualité qui se porte sur les complémentaires santé est une bonne occasion pour les courtiers d’amener les dirigeants d’entreprise à s’interroger également sur leur protection sociale et à améliorer leur couverture prévoyance.

Une offre réellement conçue pour les TNS

MetLife a spécialement conçu « Conjugo TNS Prévoyance » pour les travailleurs non salariés. C’est une offre à la fois complète (avec des garanties incapacité, invalidité et décès) et sur-mesure : l’assuré peut choisir son niveau de garantie, ses options (maladies redoutées, par exemple), son niveau de franchise ou les modalités de sortie (en rente ou en capital). Il peut également choisir, garantie par garantie, le cadre fiscal (Madelin ou non Madelin) de sa cotisation.

Cette offre peut être enrichie avec l’une des 4 garanties du contrat « Super Novaterm » (« Homme-clé », « Associés », « Droits du succession » et « Prévoyance familiale ») qui peuvent être souscrites jusqu’à 85 ans et garantissent jusqu’à 50 millions d’euros en cas de décès selon les conditions prévues au contrat.

(1) Sondage réalisé par l’Institut CSA pour MetLife auprès de 402 travailleurs non salariés et dirigeants de TPE en novembre 2014.

Ce contenu vous est proposé par Metlife

Sujets associés

À LIRE AUSSI