[DOSSIER] Le Top 20 des institutions de prévoyance 2/3

Marché : Des surprises dans les chiffres et dans les alliances

Marché : Des surprises dans les chiffres et dans les alliances
Issu du rapprochement, en janvier 2011, d’Aprionis et Vauban-Humanis, le groupe Humanis représente près de 1,7Md€ (cotisations encaissées pro forma en 2010). Avec novalis-Taitbout qui doit le rejoindre en 2012, il fera jeu égal avec Pro BTP.
Depuis 2010, la concentration du marché se poursuit à un rythme soutenu. Mais les surprises sont autant dans les chiffres des groupes et des institutions de prévoyance que dans les mouvements qui agitent le marché. La hiérarchie du classement est bousculée et le sera encore en 2012. Hors fusions, les groupes qui progressent le plus le doivent à la diversification.

Beaucoup de changements dans le classement, surtout sur le tableau des groupes de protection sociale. AG2R-La Mondiale rafle la première place à Malakoff-Médéric. En effet, la Sgam AG2R-La Mondiale a changé de périmètre depuis l'adhésion, le 23 juin 2010, de La Mondiale à l'association sommitale AG2R-Isica. Une évolution juridique qui est aussi d'une grande portée symbolique : en l'accomplissant, AG2R-La Mondiale donne tout son sens à la notion de « grand groupe d'assurances de personnes », englobant protection sociale et épargne. Beaucoup d'acteurs paritaires et mutualistes l'invoquent depuis deux ans pour justifier leurs projets de rapprochements. On a pu l'entendre dans la bouche des dirigeants d'Humanis, de Mornay-D & O et de Mutuelle générale par exemple.

Apicil farouchement indépendant

Apicil passe du 6e au 4e rang. Le groupe lyonnais enregistre une des meilleures performances en termes de croissance interne. Son évolution est représentative de la tendance du marché : l'institution de prévoyance (IP) enregistre un léger recul de ses cotisations en affaires directes, tandis que l'activité d'assurance vie et d'épargne retraite est en forte progression. La ventilation des chiffres montre que les cotisations des sociétés relevant du code des assurances (+ 54%, à 469,9 M€ en 2010) dépassent désormais largement celles de l'IP (395,9 M€) ! Apicil poursuit cette stratégie, puisqu'il a signé cet été, en partenariat avec le groupe de gestion de patrimoine Primonial, un accord définitif avec Allianz pour la reprise de sa filiale, W Finance, et de Coparc. Une particularité à souligner encore : contrairement à ses suivants immédiats, le groupe lyonnais n'est engagé dans aucun rapprochement. Ses dirigeants se disent très attachés à son indépendance et privilégient les partenariats. Une réflexion est ainsi en cours avec Mornay et D & O qui sont intéressés par son sys-tème d'information en assurance de personnes.

L'autre progression notable est celle de Réunica, qui passe du 11e au 7e rang grâce à sa fusion avec Arpège. Ce dernier a apporté Muta Santé, la deuxième mutuelle santé alsacienne, dans la corbeille de mariage. Du coup, l'activité mutualiste du groupe Réunica triple en 2010, à 93 M€. Cela n'empêche pas Réunica d'enregistrer un résultat net négatif de 10 M€. Comme beaucoup de ses homologues, le groupe a souffert de la crise.

Les plans sociaux des entreprises clientes ont un impact direct sur le niveau des cotisations. D'ailleurs, plus les IP couvrent des entreprises industrielles, plus ce facteur est sensible. Chez AG2R-La Mondiale, on cite, par exemple, le cas de Continental. La fermeture de l'usine de production de ce client historique, qui n'a conservé qu'un centre logistique, a divisé le niveau de ses cotisations par dix ! De plus, le détail des chiffres montre que les cotisations (affaires directes, hors acceptation de réassurance) des IP stagnent dans de nombreux groupes, comme AG2R, Novalis prévoyance ou Vauban-Humanis, par exemple.

Des projets fragilisés

Le bilan 2010 du Centre technique des institutions de prévoyance (CTip) a bien pointé cette tendance du marché. Il traduit une fragilisation de la protection sociale d'entreprise, avec une croissance de l'activité de seulement 2,5% et un résultat en baisse de 35% pour les 51 institutions adhérentes, en raison d'une forte réduction des équilibres techniques. De plus, dans leurs réponses à notre questionnaire, beaucoup de groupes font également état d'une dégradation de la sinistralité des frais de santé. De son côté, le CTip a annoncé, cet été, une progression des dépenses de santé des IP de 8%. Mais elle ne serait pas uniquement due à une altération de l'état de santé des salariés stressés par la crise, puisqu'il semble qu'il y a également surchauffe sur l'optique.

Ce contexte incertain accélère le mouvement de concentration, mais fragilise aussi les projets et favorise les rebondissements, à l'image de l'adhésion de l'Apgis à Covéa ou de l'arrêt du projet Réunica-Pro BTP, et les renversements d'alliance. Comme le montre notre tableau, ils ont été nombreux ces derniers mois. Et des projets qui devaient être achevés en ce dernier trimestre 2011 n'ont pas encore vu le jour.

UNE ANNÉE DE SURPRISES ET DE REBONDISSEMENTS

FAIT

  • Naissance officielle d'Humanis (Vauban-Humanis + Aprionis) le 27 janvier 2011.
  • Adhésion de l'Apgis à Covéa (septembre 2011).

EN COURS

  • Rapprochement Humanis + Novalis-Taitbout (dossier déposé à l'Agirc-Arrco).
  • Partenariat santé et prévoyance collective entre Macif et AG2R-La Mondiale (prochain dépôt de dossier à l'Agirc-Arrco).
  • Création d'un groupement paritaire de prévoyance dédié aux branches par Apicil prévoyance, Ciprev, Aprionis prévoyance, Ipsec, Vauban-Humanis prévoyance, Novalis prévoyance et le GNP.
  • Rapprochement Mornay-D & O (en cours de validation par les conseils d'administration).

RETARDÉ

  • La coentreprise d'épargne retraite entre CNP et Malakoff-Médéric est retardée.

ANNULÉ

  • Réunica renonce au rapprochement avec Pro BTP (septembre 2011).

LE CHIFFRE
  • - 35 % : L'évolution du résultat des 51 institutions de prévoyance membres du CTip en 2010 par rapport à 2009, et une activité en croissance de seulement 2,5%.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Marché : Des surprises dans les chiffres et dans les alliances

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié